Haute Fidélité (High Fidelity) Nick Hornby, 1995

Haute Fidélité (High Fidelity) Nick Hornby, 1995

High Fidelity - N. Hornby
High Fidelity – N. Hornby

Lectures indiennes 1/3. Voici le premier roman dévoré cet hiver, sous les latitudes indiennes…

Ce livre m’a été recommandé par mon beau-frère qui est musicien (cela a son importance, vous verrez). Je n’avais jamais entendu parler de Nick Hornby, donc ce fut une découverte totale pour moi.

Le titre du livre fait référence au système de musique haute fidélité (nos bonnes vieilles chaines hifi, en somme).


L’histoire: C’est l’histoire d’un mec de 35 piges qui se fait plaquer par sa copine. Il a un magasin de musique qui tourne bof bof, il a été DJ a un moment, et il a bien sur des goûts musicaux très arrêtés (Phil Collins? Beurk!). Sa rupture avec Laura, une avocate qui dans sa « jeunesse » avait un petit côté punk et qui défendait la veuve et l’oprimé (mais qui travaille maintenant pour une grosse boîte qui exige un minimum au niveau dress code), lui fait revivre les différentes relations qu’il a eues dans sa vie. Ca commence dès le collège jusqu’à ses 35 ans. Bien sur la musique est toujours présente à chaque occasion. Il va mentionner un titre, un artiste qui va lui venir en tête et qui colle à la situation.

Le gars en question avait d’ailleurs séduit Laura en lui faisant une cassette (le bouquin date de 1995, quand même!) alors qu’il était DJ. Il a aussi un employé un peu rude et carrément extrémiste en matière de goûts musicaux qui passe son temps à tout classer dans sa vie en listes des « 5 meilleurs… » (par exemple, les 5 meilleurs coups de ta vie, les 5 chansons les plus nazes, etc…), ce qui déteint un tant soit peu sur notre héro, qui se met aussi à réfléchir de la même manière.

Héro qui tient d’ailleurs plus de l’anti-héro: il est pathétique, ne sait pas trop quoi faire, complètement obsédé par son ex, et ne supporte pas ses parents.

Affiche du film
Affiche du film

Mon avis: Le livre se lit vite, on est pris dans cette histoire qui est finalement très proche de la réalité. Les sentiments du héro sont exposés, on voyage dans les méandres de ses souvenirs avec lui. D’un point de vue féminin, on comprend aussi comment marchent les hommes (avec leur queue!), c’est très instructif. C’est en fait l’histoire de quelqu’un qui grandit, et je pense que ça parle à beaucoup d’entre nous. D’où le succès du livre, qui a d’ailleurs été porté à l’écran.

Produits dérivés: Voici la bande annonce du film de Stephen Frears, qui ma foi, m’a l’air aussi drôle et génial que le bouquin:

Publicités

3 réflexions sur “Haute Fidélité (High Fidelity) Nick Hornby, 1995

  1. J’entends très souvent parler de Nick Hornby comme auteur qui vaut le coup d’être lu. En plus j’aime bien cette association entre musique et les événements de sa vie. Je retiens alors 😉

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s