Bruxelles, ma belle…

Bruxelles, ma belle…

1519413020_B978184998Z_1_20160322164824_000_G9U6EQB0I_1-0Bruxelles, capitale de la BD belge… donc si je vous présente une sélection de caricatures d’actualités sur les attentats qui viennent de secouer ma ville, je ne m’éloigne pas vraiment de ma ligne éditoriale, n’est-ce pas?

C’est que j’y tiens, à ma ligne éditoriale: les livres, la litérature au sens large. Je me retiens souvent pour être cohérente, parce que moi, ça m’énerve, les blogs qui partent dans tous les sens.

Bref. Je ne suis pas belge, mais je suis bruxelloise. Ca fait quelques temps, déjà.

Même que je m’y suis mariée, au pays de la moule-frite. Même que ma fille y est née, dans la capitale du chocolat.

Et même que y’a une bombe qui a explosé à moins d’un kilomètre de mon bureau, et même que si on est habitué à entendre les sirènes le soir, maintenant c’est matin-midi-soir-nuit que ça siffle.

Même que ma pitchounette est trop contente parce que y’a plein d’hélicoptères dans le ciel, et que c’est trop kiffant, du haut de ses deux ans.

CeJ6qM7WAAAiGFm
Une bombe au chocolat est un gâteau belge au chocolat, de forme bombée. Et c’est trop bon.

Mais bon, franchement, on ne va pas se laisser faire. On continue à vivre, pour dire à ceux qui ne peuvent plus depuis hier matin qu’on prend la relève.

 

mar_18032016-mric_1-600x684Est-ce qu’on est terrorisé? On n’est pas rassuré, c’est sur, mais NON, nous ne cédons pas à la terreur.

Monsieur est reporter, Monsieur couvre le truc non stop depuis hier. Monsieur est bien secoué, il a parlé à des survivants qui crachaient encore de la poussière. Mais Monsieur ne se démonte pas non plus.

Vraiment, notre moto, c’est « la terreur ne nous aura pas ». On continue, vaille que vaille. S’enfermer? Pas question. Prendre des risques non plus, d’ailleurs. Comme dans tout, il faut une juste mesure.

Maintenant, pour garder ma ligne éditoriale, je vous invite à jeter un oeil à ma petite sélection de cartoons sur la situation bruxelloise – c’est de la BD, ça marche.

On remarque beaucoup de références à Tintin et au Manneken Pis, le petit bonhomme qui fait pipi (pour l’anecdote, le « modèle » du Manneken Pis, qui veut dire « homme qui fait pipi », était un petit garçon qui aurait éteint une bombe en faisant pipi sur la mèche…), ainsi qu’une grande solidarité avec la France.

Une autre approche, qui me parait tout aussi importante, est le fait que malheureusement, cela arrive tous les jours dans d’autres pays (dont nous refusons les réfugiés, mais je m’égare).

3345438-3347251-g-jpg_3448519_1000x667

Avec tout ce qui se passe en ce moment, et sachant que je travaille aussi dans le millieu de l’info, vous imaginez bien que la lecture passe à l’as. Donc pas grand chose en perspective pour ce blog dans les prochains jours. J’essaie de finir un recueil de poèmes et je vous en parle dès que je peux.

M’enfin, je vous laisse avec Gaston. S’il y en a un qui sait faire preuve de résilience face aux aléas de la vie, c’est bien lui.

XVM5f88d11e-f055-11e5-8c25-aca57594d88c

Publicités

24 réflexions sur “Bruxelles, ma belle…

    1. Le problème de fond est beaucoup plus complexe. Pour ça il faut se regarder dans le miroir et apprécier notre histoire coloniale à sa juste valeur… Et ses conséquences. Puis affronter le fait qu’on a bien voulu de la main d’oeuvre pas chère, sans pour autant l’intégrer… Et on connait la suite. Personne ne nait « intégriste » ou « kamikaze ». Je pense que malheureusement, on a tous notre part de responsabilité…

      Aimé par 1 personne

      1. Ce que tu dis est tristement vrai. Et il continue de se passer tant d’événements que nous ignorons. Mais tout de même, utiliser la détresse ou la colère des gens pour tuer des innocents. Je ne suis pas sûr que ceux qui meurent dans ces attaques aient quoi que ce soit à reprocher à leur reflet (du moins sur ce sujet)

        Aimé par 1 personne

    1. Je t’en prie. J’ai hésité, et puis je me suis souvenue que j’avais fait des articles plus ou moins similaires pour le Népal. On trouve toujours un truc litéraire en rapport avec le pays concerné. Donc, voilà.

      Aimé par 1 personne

  1. L’Horreur est toujours effrayante, le pouvoir des Démocraties est de pouvoir en rire.
    Grosses, énormes pensée et affection pour toi et ta famille. Tu ne les as pas ressenti ? C’est qu’elles doivent être encore en chemin, perdues au milieu d’un embouteillage d’Amour.

    Aimé par 1 personne

  2. Tu (je me permets) as bien fait. C’est important, aussi, de mettre des mots sur nos émotions, même si ce n’est pas le but premier de nos pages. C’est aussi montrer qu’on ne baisse pas les bras.
    Pensées vers vous, ton mari a dû être particulièrement secoué 😦

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s