Cold Winter Challenge: Update

Cold Winter Challenge: Update

Hello les loulous, une très belle année 2017 à tous!

Le premier article de l’année est dédié au Cold Winter Challenge, un challenge de deux mois durant lequel on lit autant qu’on peut, et surtout que ça soit en rapport avec Noël ou le froid!

Je me suis prise au jeu et, grâce à mon chouette bouquiniste, j’ai dégoté quelques volumes de romance de Noël 🙂 Un style qui est à l’opposé de ce que je lis habituellement (la plupart du temps, des romans historiques), mais ça fait du bien de lire quelque chose de facile, c’est rafraîchissant!

Malheureusement mes chroniques ne vont pas aussi vite que mon rythme de lecture, je me suis donc dit que j’allais faire un petit récap maintenant, en attendant des chroniques plus travaillées et poussées!


29915267How To Find Love in a Bookstore (Comment tomber amoureux dans une librairie): vous pouvez lire ma chronique ici, c’est la seule qui soit prête et en ligne à ce jour!


118867Not another New Year! (Pas un autre Nouvel An!): chronique en cours de rédaction, vous avez donc de grandes chances de la lire à un moment ou un autre 😉

En Bref: Hannah s’évade de son quotidien pour le nouvel an, et fait la rencontre d’un ancien agent secret, qui a juré de rester loin des femmes… pourtant, entre eux, c’est très vite… explosif!

Une romance de nouvel an sous les tropiques, super sexy et addictive! Le déroulement de l’histoire est un chouia prévisible, un peu trop d’action pour que ce soit crédible, mais on aime quand même!

Attention, scènes de sexe explicites!


lakeshore-christmasA Lakeshore Christmas (Un Noël sur les Rives du Lac): Un musicien et une bibliothécaire se retrouvent à devoir gérer le spectacle de Noël de l’Eglise de la petite ville idyllique d’Avalon, aux USA. Lui déteste Noël, elle y met tous ses espoirs. C’est un ancien acteur reconverti en chanteur/guitariste, cool jusqu’au bout des ongles, c’est un bibliothécaire coincée comme on n’en fait pas. S’entendant comme chien et chat au début, ils vont finalement tomber amoureux.

Avis très mitigé sur ce livre, les personnages sont très stéréotypés, et l’aspect »miracle de Noël » m’a bien fait rire. On le voit arriver gros comme une montagne. Pour le coup, j’aurais bien aimé un peu plus de « sexe explicite », à part qu’ils ont tout donné pendant leur nuit de folie, on n’a pas trop de détails croustillants 😉

En plus la bibliothécaire est tellement coincée du c** que le musicos est forcé de s’imposer à elle, ce que je trouve limite. Genre: « Invite moi à monter »/ »Je ne pense pas… »/ »Alors ne pense pas, invite moi à monter ». Euuuhhh… Bref, bref..

Des malentendus et des quiproquos viennent se mettre sur le chemin de nos deux tourtereaux, mais finalement ils se marient et sont heureux, ad vitam eternam.

Le point positif: l’évocation de la sauvegarde des services gratuits auprès de la population, comme la bibliothèque, qui subissent des coupes de fonds les mettant en péril.

Bref, mignon mais sans plus.

Ce livre fait partie des Lakeshore Chronicles, et on s’aperçoit vite que de nombreux personnages ont déjà eu leur propre histoire et que l’on devrait les connaitre. En parallèle, l’histoire de la jeune mère célibataire est même un chouia plus intéressante que l’histoire principale.


snowfallSnowfall at Willow Lake (Chûte de Neige sur le Lac des Saules Pleureurs): Un autre volume de la série mentionnée ci-dessus, et bien plus intéressant.

L’histoire d’une avocate internationale qui frôle la mort lors d’une prise d’otage, et qui se rend compte que sacrifier sa vie de famille sur l’autel du boulot, même si c’est une juste cause, ne lui apporte pas de satisfaction.

Elle s’en retourne donc dans le bled paumé où vit son ex mari avec ses deux enfants, et rattrape le temps perdu, comme elle peut. Cerise sur le gâteau: un voisin vétérinaire très charmant, qui la fait chavirer.

Ce volume traite de sujets difficiles, tels que la politique en Afrique et le commerce des diamants. c’est bien documenté, aucun doute.

Au niveau personnel: pour les femmes, l’équilibre carrière/famille est toujours difficile à achever. Le couple moderne, avec une différence d’âge de 10 entre nos deux amoureux, elle étant la plus âgée (mais quand même vachement bien préservée, donc bon, hein…). L’adoption, lorsqu’on ne peut plus avoir d’enfant. L’ajustement entre la vie d’avocate à la Cour Criminelle Internationale, qui taffe non stop, et celle de maman à plein temps dans une petite ville.

On retrouve notre jeune mère célibataire, qui n’est autre que la fille de la protagoniste. C’est à ce moment là que j’ai compris que son histoire était en fait en filigrane de tous les volumes de cette série (faudrait voir si je me plante ou pas, donc est-ce que je vais me farcir tous ces bouquins??).

Là aussi les scènes de sexe sont très soft… Je me dis que c’est dommage car ça pimenterait un peu tout cela.

Bref, un volume bien plus intéressant que celui d’au dessus, mais ne vous attendez pas à la révolution littéraire du siècle non plus. On SAIT qu’ils vont finir ensemble. C’est très prévisible, et certaines choses se devinent facilement.

Un petit bémol au niveau traduction: j’ai lu ces livres en anglais, mais l’auteur crâne un peu en évoquant Paris et Bruxelles, ou en faisant parler ses personnages en français… La traduction est littérale, c’est de l’anglais transposé au français, et ça ne veut rien dire!!! Par exemple: « salut » au lieu de « santé » lorsque les personnages trinquent. Ou encore « il n’était pas destiné » (‘He wasn’t meant to be’), pour dire « il n’était pas destiné à naître ». Encore un couac, culturel cette fois: apparemment, la Grand’Place de Bruxelles regorgerait de boutiques de mode exclusives, comme on en trouve sur les Champs Elysées… la dernière fois que j’y suis passée, il y a trois jours, c’était toujours des restos et des boutiques de chocolats…


Voilà pour ce billet récapitulatif rapide sur mon Cold Winter Challenge 🙂

Et vous, où en êtes vous de vos lectures d’hiver?

Publicités

23 réflexions sur “Cold Winter Challenge: Update

  1. J’avoue que les romances de Noël, c’est plus le genre d’histoire que je regarde en téléfilm (oui, comme je suis de retour chez mes parents, j’en mettais l’après-midi en fond sonore pendant mes devoirs de graphisme! 😉 ) mais dis donc, le « sexe explicite », ça te magne! 😉 En même temps, je dis ça, mais j’ai rarement vu pire que des scènes érotiques soit détaillées au point que ça fait mode d’emploi, soit quand c’est vraiment, vraiment niais! 😀
    Sur ce je te souhaite une très belle année 2017, plein de bonheur et de belles lectures! 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Hihi oui j’avoue moi aussi! Ce n’est pas du tout mon genre de prédilection!
      Mais tant qu’à se farcir des niaiseries à gogo, autant avoir un peu de détails croustillants 😉 Comme pour tout, il faut un juste milieu… Là il y a un roman super sexy (un peu trop lol), et deux autres où les protagonistes s’embrassent, et puis hop ils se réveillent côté à côte.
      J’avoue que je mets mon cerveau en mode « off » pour cette saison hivernale, hihihi!

      Aimé par 1 personne

        1. 🙂 J’ai jeté un oeil vite fait, et j’aime beaucoup le look de ton blog. Tu devrais renommer l’onglet « blog » par « à propos », car quand on cherche à savoir qui tu es, il n’est pas évident que c’est là qu’il faille cliquer. Et j’ajouterai des widgets sur la colone de droite: présentation brève, recherche, archives, articles phares. Comme ça on peut fouiller plus facilement 🙂 Bises.

          Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s