livres

The Taming Of The Queen (Le Dressage de la Reine), Philippa Gregory (Fr-Eng)

the-taming-of-the-queen

(English in blue)

J’adore Philippa Gregory. Cette auteure nous emmène dans les coulisses du pouvoir au moyen âge anglais, en prenant la voix des reines, souvent réduites à bien peu de choses dans les livres d’histoire.

Elle se concentre sur les Tudors, notamment le fameux Henri 8, ses reines, et ses ascendantes. J’ai déjà lu les volumes consacrés à son arrière grand-mère, sa grand-mère, sa mère, ses grands-tantes et sa grande-cousine. Je m’apprêtais donc à lire le volume consacré à sa première reine, Catherine d’Aragon.

J’ai donc acheté le volume qui parlait de « Kateryn »… Mal m’en a pris, Henry XIII a eu trois reines qui portaient le même prénom: Catherine d’Aragon, Katerine Howard, et Katheryn Parr, la dernière reine. C’est le livre consacré à cette dernière que j’avais entre les mains!The-Taming-of-The-Queen-400x250

I love Philippa Gregory. The author brings us backstage, during the Middle Ages, and gives a voice to forgotten Queens. Gregory focuses on the Tudor dynasty, especially Henry VIII, his queens, and his ancesters. I have already read the books dedicated to his great-grand-mother, his grand-mother, his mother, his great-aunts, and his great-cousin. I was ready to read the book dedicated to his first Queen, Catherine of Aragon.

So I bought this book about « Katheryn »… what I didn’t know at the time, is that Henry VIII had three Queens with the same name: Catherine of Aragon (Catalina), Katerine Howard, and Katheryn Parr, his last Queen. So I began reading about Henry VIII’s last Queen, instead of the first.


Attention – Discalimer

Vu que j’ai lu ce livre il y a des plombes, ma chronique sera extrêmement courte :p Ca vous fera des vacances jusqu’à la prochaine chronique à rallonge 🙂

I read this book a looong time ago, so this review will be quite brief. Which is good for my English-speaking readers, because it means I can translate it in English!


Henry VIII and Katheryn ParrRésumé : Depuis qu’elle est veuve pour la deuxième fois, la jeune Katheryn Parr est libre. Sous son costume de veuve, elle brûle corps et âme pour Thomas Seymour… . Malheureusement pour elle, le roi, veuf lui aussi, a des vues sur elle, et lorsqu’il la demande en mariage, elle ne peut qu’accepter.

Mariée à un homme qui pourrait être son père, voire son grand-père, Katheryn s’accommode du mieux qu’elle peut de sa nouvelle situation de reine. Observatrice, elle sait qu’elle ne peut plus voir Thomas, sous peine de finir à l’échafaud.

Katheryn, encouragée par son royal époux, commence à étudier la religion et à traduire des textes du latin vers l’anglais. Henry VIII, sujet à de nombreuses sautes d’humeur, et changeant d’avis comme de chaussette à propos de la réforme de la religion, tend un piège à son épouse, qui manque d’être arrêtée pour hérésie.

Katheryn s’en sort de justesse, sous les rires du roi, qui lui explique que tout cela n’était qu’un jeu destiné à lui apprendre à garder sa place. A la « dresser »…

Henry and Katheryn

 

Plot: Since she’s been a window for the second time, the young Katheryn Parr is feeling free. Under her widow’s costume, she is passionately in love with Thomas Seymour. She is finally free to love him, body and soul…. Unfortunately, King Henry VIII, a widower himself, decides he likes the young woman. When he proposes, she has no choice but to accept.

Married to a man who could be her father, or even her grand-father, Katheryn tries as best as she can to be a good Queen to her people and a good wife to her King. She knows she can never see Thomas Seymour again, and renounces her love to keep her head on her shoulders.

1550_Parr_Prayers_or_Meditations
Les prières traduites par Katheryn Parr – prayers translated by Katheryn Parr

Pushed by her royal husband, Katheryn starts studying religious texts and to translate some of them from Latin to English. Henry VIII is paranoid and subject to violent mood swings. He changes his mind about reforming religion very often. Henry VIII tricks his wife, who is nearly convicted of heresy.

Katheryn’s life is saved, and the King explains that he did that to tame her, to make her understand that she must always keep her place and never interfere, never try to be more clever than him.

 

 

Avis en bref: Un roman, qui, comme d’habitude avec Philippa Gregory, donne une voix à une femme de caractère, la seule reine à avoir survécu à Henry VIII.

parrwindow2La réforme de la religion est au coeur de ce roman: Henry a rompu avec Rome et ses superstitions, mais hésite quant au degré de réforme à adopter. Entre les deux, son coeur balance, et le chef de l’Eglise anglicane rejette le catholicisme et le protestantisme pour faire son propre mix religieux.

Katheryn est une reine qui m’était inconnue, et que j’ai beaucoup aimée. Sa passion et son intelligence en font une femme qui inspire le respect.

In a nutshell: As usual with Gregory, she gives a voice to a woman with a strong personality: the only Queen to have survived the terrible King Henry VIII.

The reform of religion is at the heart of this novel: Henry VIII has broken up with Rome and their superstitions, but he is hesitant about how far he should take the reformation of the Church. The head of the Church of England rejects both Catholicism and Protestantism to build his own Church.

Katheryn is a Queen I had no idea about. I liked her a lot. She is clever and passionate, a truly inspiring figure.


Philippa Gregory 2011 c Johnny RingL’auteure: Philippa Gregory est née à Nairobi, au Kenya, le 9 janvier 1954. Sa famille déménage à Bristol, au Royaume-uni, deux ans plus tard. Elle étudie le journalisme et l’histoire avant de se spécialiser dans la littérature du 18è siècle.

Elle écrit son premier livre alors qu’elle fait son doctorat en littérature du 18è siècle. Divorcée deux fois, elle vit maintenant avec son troisième mari et leurs six enfants (au total) dans le parc national Moors dans le nord d’York.

The author: Philippa Gregory was born in Nairobi, Kenya, on Januray 9th, 1954. Her family moved to Bristo, UK, when she was two years old. She studied journalism and history before specialising in 18th century literature.

She wrote her first book while doing her PhD on 18th century literature. Divorced twice, she now lives with her third husband and their six children (in total) in the Moors National Park.


Produits dérivés: Tous les romans de Philippa Gregory qui viennent avant sur les Tudor, ainsi que sa série sur la Guerre des Roses.

Et bien sur, la fameuse série Les Tudors, directement inspirée de ses livres, avec Jonathan Rhys Meyer dans le rôle d’Henry VIII et Joely Richardson dans le rôle de Katheryn Parr, sa dernière épouse (la dernière image ci-dessous montre toutes les épouses d’Henry VIII: Anne Boleyn, Anne de Clève, Katheryn Parr, Kitty Howard, Jeanne Seymour, Catherine d’Aragon).

By-products: all of Philippa Gregory’s novels about the Tudors, as well as her series The Cousins’ War, about the War of the Roses.

And of course, the famous TV series The Tudors, directly inspired from her books, with jonathan Rhys Meyer as Henry VIII and Joely richardson as Katheryn Parr as his last Queen (the last image below shows all of Henry VIII’s Queens: Anne Boleyn, Anne of Cleves, Katheryn Parr, Kitty Howard, Jeanne Seymour, and Catherine of Aragon).

 

12 réflexions au sujet de “The Taming Of The Queen (Le Dressage de la Reine), Philippa Gregory (Fr-Eng)”

        1. J’ai commencé par The White Queen, donc j’ai uen tendresse toute particulière pour ce roman, mais The Other Boleyn Girl est aussi super intéressant! D’ailleurs j’en avais vu l’adaptation au ciné avec Scarlett Johansson et Natalie Portman. J’avais adoré.

          Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s