Today is World Book Day!

Today is World Book Day!

WB-en-test-typo5

In honour of World Book Day, please share with me THE book that changed your life. Just so that I have more books to add to my huge TBR pile 😉

And here is all you need to know about this fantastic event, in one place: https://en.unesco.org/commemorations/worldbookday

Best-book-sets-for-kids-for-this-summer-holidays

Publicités
Journée mondiale du Livre : J’offre un livre à un enfant

Journée mondiale du Livre : J’offre un livre à un enfant

offreunlivre-affiche-A3http://flb.be/journee-mondiale-du-livre-joffre-un-livre-a-un-enfant/

« J’offre un livre à un enfant » : une sonnette d’alarme

Créée en 1995 à l’initiative de l’UNESCO, la journée mondiale du livre se fêtera le 23 avril.

Cette année, les éditeurs de livres jeunesse et scolaires, en partenariat avec l’Association des Éditeurs Belges (ADEB), la Foire du livre de Bruxelles et le Centre de littérature de jeunesse de Bruxelles entendent profiter de cette journée importante pour lancer un appel.

Best-book-sets-for-kids-for-this-summer-holidays

En effet, si l’on se réfère aux résultats en matière de compréhension à la lecture révélés par l’enquête internationale PIRLS 2016 (Progress in Reading Literacy Study), nos élèves de 4e année primaire sont les plus faibles lecteurs de l’Union européenne et des pays membre de l’OCDE: seulement 1 élève sur 5 dispose de capacités de lecture suffisantes qui lui permettent d’interpréter et d’intégrer des informations contenues dans un texte : à titre de comparaison, la moyenne européenne s’établit à 1 élève sur 2. D’autres études, moins récentes, confirment ce triste constat.

Des manifestations en faveur du livre et de la lecture existent en Fédération Wallonie-Bruxelles, parfois depuis longtemps (Foire du livre, Fureur de Lire, Lire dans les parcs), des mesures ont été prises (plan lecture), de nombreuses personnes motivées agissent au quotidien (enseignants, bibliothécaires, associations), mais le constat est là, et il est inquiétant.

READ-Kids

Les éditeurs estiment donc qu’il est de leur responsabilité de profiter de cette journée pour lancer un appel à l’action. Ils souhaitent en effet que cette question de la maîtrise de la lecture s’inscrive comme une priorité de société, afin de ne pas laisser 4 jeunes sur 5 dans une situation délicate, voire problématique, quant à ses capacités d’apprentissage, de formation et de développement futur. Chacun doit se sentir concerné par cette priorité.

C’est pourquoi, en ce 23 avril, les éditeurs lancent l’appel à « offrir un livre à un enfant ».

Offrir un livre à un enfant, cela peut aussi signifier l’emprunter en bibliothèque, le choisir dans sa bibliothèque personnelle, et peut-être surtout, prendre le temps de lire un livre à un enfant, ou avec un enfant, chez soi ou en classe.

Une mobilisation qui doit se poursuivre à l’année

Cette journée du 23 avril n’est pas l’aboutissement d’une action, mais le début d’une mobilisation afin que le livre, mais surtout la lecture et la maîtrise de la langue française, soit à la fête tous les jours !

o-CHILD-READING-facebook
Le 23 avril marque le début d’une action de long terme qui veillera à :

• Communiquer largement sur l’importance de la lecture auprès du grand public, par le biais de campagnes de sensibilisation : si l’apprentissage de la lecture est du ressort de l’école, les parents doivent également être conscients de leur rôle et de leurs responsabilités dans ce domaine. La maîtrise de la lecture est un enjeu de société.

• Développer le plaisir de lire dès le début du parcours scolaire, et tout au long de celui-ci : de la maternelle à la fin du parcours scolaire, la lecture doit être une priorité. Les écoles, les enseignants, les associations, doivent se mobiliser derrière cet objectif. La non-maîtrise de la lecture est un handicap culturel, social et économique qu’il convient de combattre.

iStock_000043658976Large-kids-reading

• Approfondir la formation, autour du livre et de la lecture, des futurs enseignants : ceux-ci doivent être mieux outillés pour aborder le livre et la littérature jeunesse dans leur classe. Il ne s’agit pas seulement d’apprendre à lire, mais également d’apprendre à aimer lire afin que les élèves puissent développer leurs capacités de lecture et d’analyse.

• Réfléchir sur les méthodes d’apprentissage : il n’y a probablement pas une seule bonne méthode d’apprentissage. Les enseignants doivent être formés à l’utilisation des méthodes les plus actuelles et veiller à favoriser quotidiennement les progrès: la relation pédagogique établie par l’enseignant, sa personnalité, sa créativité et ses compétences, constituent un des principaux facteurs de la réussite des élèves.

o-KID-READING-facebook

Les éditeurs se mobilisent

Acrodacrolivres, Alice Jeunesse, Au Gai Savoir, À pas de Loups, Auzou, CotCotCot Éditions, Dupuis, Dargaud-Lombard, Éditions Averbode, Éditions Casterman, Éditions Plantyn, Kate’Art, Ker Éditions, les Editions Bayard et Milan, Mijade, Pastel-École des Loisirs, Philéas & Autobule, Versant Sud Jeunesse.

Contact

Christelle Dyon
Responsable de la communication de l’ADEB
c.dyon@adeb.be
+32 (0)2 241 65 80

kids-reading

The Secret World of Arrietty, le petit monde des chapardeurs – Studio Ghibli (Fr-Engl)

The Secret World of Arrietty, le petit monde des chapardeurs – Studio Ghibli (Fr-Engl)

the-secret-world-of-arrietty-picture-book-9781421541150_hrMaintenant que Mademoiselle a quatre ans et des brouettes, je me suis dit que c’était le bon moment pour commencer à regarder des choses un peu plus longues (et plus profondes) que Peppa Pig ou Petit Ours Brun.

Since Madmoiselle is now four years old, I thought it was the right time to start introducing cartoons that are a bit longer (and deeper) than Peppa Pig. I am not a big fan of Disney because I find them very scary at her age.

C’est le bon moment pour commencer les dessins animés du Studio Ghibli!! Comme elle est encore jeune et impressionnable, j’évite pour le moment les choses qui peuvent faire peur ou qui sont un peu trop compliquées (genre Mononoke Hime ou Chihiro). On a commencé en douceur avec Kiki La Petite Sorcière et Arrietty. Et comme on est trop fans, on a même acheté le livre 🙂

So, it is the right time to start introducing Studio Ghibli movies! Since she’s still young and impressionable, I decided to avoid movies with scary looking characters or scary situations (like parents dying, I’m looking at you, Frozen, Lion King, and Bambi…). We started with Kiki’s Delivery Service and Arrietty. And since we love the movies so much, we even got books!


Résumé: Arrietty est une chapardeuse. Elle ne mesure que quelques centimètres de haut, et vit avec son père et sa mère dans un conduit d’aération d’une maison de campagne. Toutes les nuits, son père Pod part « chaparder », c’est à dire qu’il se rend dans la partie de la maison occupée par des humains pour y prendre ce dont sa famille a besoin… mais seulement des choses qui ne manqueront pas aux humains, ou qui ne se remarqueront pas.

Story: Arrietty is a borrower. She is only a few inches high, and she lives with her mom and dad in the ventilation of a country side house. Every night, her father Pod goes « borrowing ». He goes to the part of the house where humans live and takes things his household needs… but only things that humans won’t miss, or that they won’t notice.

Lors d’un chapardage, elle rencontre Shawn, un jeune garçon dont le coeur, fragile, va bientôt être opéré. Il a été envoyé dans la maison dans laquelle sa mère a grandi, pour se reposer et prendre des forces avant son opération. Une amitié fragile se noue entre Arrietty et Shawn… Mais comme Shawn connaît maintenant l’existence des chapardeurs, ceux-ci doivent partir, car ils sont en danger.

During a borrowing trip, Arrietty meets Shawn, a young boy who will soon undergo heart surgery. He was sent to the childhood house of his mother to rest and gather strength before the surgery. A fragile friendship starts between Arrietty and Shawn… but since Shawn knows about them, the borrowers must go away and find a new place to live, as they are potentially in danger.

the-secret-world-of-arrietty
Arrietty and Shawn in the garden Arrietty et Shawn dans le jardin

La femme de ménage, Hara, a toujours suspecté l’existence des chapardeurs. L’amitié entre Shawn et Arrietty lui permet de découvrir où ils habitent, et elle appelle une entreprise d’extermination de vermine. Heureusement, Arrietty et Shawn arriveront à détourner ses plans, et la famille de chapardeurs pourra s’échapper, saine et sauve.

The housekeeper, Hara, has always suspected that « little people » existed. Arrietty and Shawn’s friendship give her the opportunity to finally discover where they live. She calls a pest extermination company. Luckily, Shawn and Arrietty are able to counter her plans, and Arrietty and her family are able to escape.

Shawn n’a maintenant plus peur de l’opération du coeur qu’il va subir, car Arrietty lui a démontré qu’à force de courage, tout est possible.

Shawn has now overcome his fear of heart surgery, because Arrietty’s courage has shown him that everything is possible.


Mon avis: Ce livre est un « picture book », littéralement un « livre d’images ». Les images sont toutes tirées du film éponyme du Studio Ghibli, donc c’est juste BEAU. Qu’on se le dise, Ghibli rime avec poésie.

Review: This is a picture book from the eponymous Studio Ghibli animation movie. Illustrations are just breathtakingly beautiful. For me, Ghibli rhymes with poetry.

Le traitement des personnages est égal à ce à quoi je suis habituée des Studios Ghibli, donc pas de surprise de ce côté là. Du manga classique, un trait simple et efficace, des personnages qui ne sont pas over-sexués. Par exemple Arrietty a 14 ans, c’est donc une ado. On aperçoit un semblant de poitrine lorsqu’elle met sa robe rouge, mais c’est tout.

The character design is the same as in any other Ghibli movie, so no big surprise here. Classical manga style, efficient and simple, and not over-sexualised. For example, Arrietty is 14 years old, so she’s a teenager. When she wears her red dress, which is a tight fitting one for borrowing, her breasts are noticeable because of that specific garment. But that’s all.

10_the_secret_world_of_arrietty
Arrietty’s room – La chambre d’Arrietty

C’est au niveau des décors que Ghibli réalise une performance de haut niveau. Les détails sont hyper réalistes, que ce soit en intérieur ou dans le jardin – et quel jardin! Donnez-moi le même!

It is when it comes to backgrounds and scenery that Ghibli outdoes themselves. details are super realistic, be it indoors or outdoors. And look at that marvelous garden! I want the same!

Le livre en lui-même est agencé d’une manière un peu bizarre. Il y a plein de vignettes d’images de tailles différentes, qui illustrent le texte. Jusque là pas de problème. Par contre il y a parfois des bulles de dialogue dans les images. Ces dialogues ne sont pas repris dans le texte de l’histoire, et doivent être lus soit avant, pendant ou après le texte. Donc cela prête un peu à confusion. Le sens de lecture des images et leur mise en page varie d’une double page à l’autre, c’est aussi un peu perturbant.

The book itself is designed in a bit of a weird way. There are lots of illustrations of different sizes, illustrating the story, but some of them have dialog baubles. The dialog are in the text of the story, but still they convey important messages, so they should be read as well. The problem is that they should be read either before, during or after the text of the story. It’s a bit confusing. The way to read the images also varies from one page to the other.

The-Secret-World-of-Arrietty-Picture-Book-Studio-Ghibli-Library-3-hires

L’histoire est très touchante. Ghibli a transposé l’histoire originale de Mary Norton, intitulée Les Chapardeurs, d’un contexte anglais à un contexte japonais. C’est une histoire d’amitié entre deux êtres qui ne devraient jamais se rencontrer. Une rencontre dont chacun apprend, et ressort grandi… et courageux.

The story is very touching. Ghibli took the original English story by Mary Norton, called The Borrowers, and put it in a Japanese context. It is a story of friendship between two people who should have never met. From their brief but strong friendship, they will both learn and grow… and become brave.

On ne sait pas si le jeune Shawn survivra à son opération du coeur. Mais on sait qu’il n’en n’a plus peur, et qu’il est prêt à affronter la vie. Quant à Arrietty, on peut deviner le début d’une nouvelle vie pour elle, avec peut-être un amoureux…

We do not know if Shawn will survive his heart surgery. But we know that he isn’t ready to give up on life anymore, and that he isn’t afraid. For Arrietty, it is the beginning of a new life, and maybe of a love story…

the_secret_world_of_arrietty
Arrietty and Shawn say good bye – Arrietty et Shawn se disent adieu

En résumé:

Un très beau livre, une histoire touchante, des images magnifiques, mais une mise en page parfois surprenante. Je recommande!

In a nutshell:

a very beautiful book, a touching story, wonderful illustrations, but a book design that can be a bit… surprising sometimes. I’d still recommend it!


Produits dérivés: le livre est lui-même un produit dérivé du film 😉 Quelques gadgets pour les fans, comme une petite statue d’Arrietty qui grimpe dans le lierre, sa pince à cheveux, et surtout la bande originale du film.

By-products: the book itself is a byproduct of the movie 😉 a few gadgets are available for fans, like a miniature of Arrietty climbing the vines, or her hair clip, but I think the best seller is the original soundtrack of the movie, which is simply enchanting.

Our shared shelf: Emma Watson’s feminist bookclub – le culb de lecture féministe d’Emma Watson (Engl-Fr)

Our shared shelf: Emma Watson’s feminist bookclub – le culb de lecture féministe d’Emma Watson (Engl-Fr)

This young lady is such an inspiration! Is any of you part of Our Shared Shelf? I am part of the group but I cannot follow, so I’m just writing down ideas for the future 🙂

Joyeux anniversaire à Emma Watson, une jeune femme déterminée pour qui l’éducation (et la lecture) passent avant tout… même avant Hollywood! Emma a créé un club de lecture féministe qui s’appelle Our Shared Shelf (Notre étagère commune). En faites-vous partie? Je dois avouer que bien qu’en faisant partie moi-même, je n’arrive pas à tenir le rythme… donc je regarde les avis et je note les références des ouvrages lus… pour la suite 🙂

[Salon du Livre de Genève] Des billets d’entrée à distribuer !

[Salon du Livre de Genève] Des billets d’entrée à distribuer !

Si vosu êtes près de Genève et que vous aimez les livres… c’est votre chance!

Déjeuner sous la pluie

Bonjour à toi, visiteur régulier ou nouveau venu !

Aujourd’hui, j’ai une bonne nouvelle pour toi : le Salon du Livre de Genève m’a contactée pour un partenariat ! L’événement se déroule du 25 au 29 avril à Palexpo, et je vais tâcher d’y faire un tour tous les jours. Je te ferai un compte-rendu par ici (de mes trouvailles, de mes rencontres, des conférences) et en échange, tu seras peut-être ravi d’apprendre que j’ai reçu 20 billets d’entrée (journaliers) à distribuer !

Une seule consigne : être abonné au blog par WordPress, par email (voir l’encadré à droite) ou en aimant la page Facebook.

Si tu as envie de faire un tour à Genève la semaine prochaine (pour croiser entre autres Manon Fargetton, Sophie Audouin-Mamikonian, Claudie Gallay, Marc Levy, Joël Dicker, Agnès Martin-Lugand, Douglas Kennedy ou Slimane-Baptiste Berhoun, ou profiter des expositions et des conférences) je te propose donc de remplir le…

View original post 115 mots de plus

Outlander (1-4), Diana Gabaldon (Fr-Eng)

Outlander (1-4), Diana Gabaldon (Fr-Eng)

2014outlandertvcover

Tout a commencé avec un refus systématique de céder aux sirènes qui me chantaient que c’était trop une bonne série à regarder. Je me méfie comme de la peste de tout ce qui est à la mode. C’est suspicieux.

It all started with my refusal to watch a series about which I heard only good things. I am suspicious of anything fashionable, you see!

Un soir de repassage (car je regarde mes séries qu’en repassant, ça me donne bonne conscience) j’avais épuisé les séries que je regardais habituellement… et j’ai laissé sa chance à Outlander. Autant vous dire que mon linge a été plié, repassé, lavé… sans compter les autres tâches ménagères. J’étais au top du top de la « fée-du-logis-tude », parce que j’ai juste engloutis les deux saisons qui étaient dispo d’un seul coup. Et un an plus tard, j’ai finalement mis la main sur le premier volume des aventures de Claire et Jamie.

outlander_starz
Entrer une légende

One evening when I was ironing (as I watch series only when ironing), it appeared that I had watched all available episodes of the series I usually follow… and so I decided I’d give a chance to Outlander. My laundry not only got ironed, it also got folded and I put a second batch in the washing machine just to have an excuse to watch more the day after. I binged watched the two first seasons, and my house was spotless 😉 One year after, I finally bought the first volume of Claire and Jamie’s adventures.

C’était en novembre 2017… A Noël, ayant décidé que j’avais bien mérité de me faire plaisir, je me suis offert les trois volumes suivants. Janvier 2018, je suis malade et bien comme il faut. Résultat, je reste un mois au lit… interdiction de me lever. Que faire? Mais oui! Engloutir les pavés que je me suis offert à Noël!

It was in November 2017… and for Christmas, I decided to treat myself and got the three following books. In January 2018, I got very sick and was put on strict bedrest for a month. What to when you have nothing to do? Read! And this is how I read these tree big books back to back.

Outlander coffret


Mon avis: Impossible de faire une jolie analyse en profondeur de ces romans, comme je les aime d’habitude. Il y a juste trop de choses. Trop de pages, trop de thèmes, trop de personnages et trop de lieux. On parle tout de même de quatre livres qui pourraient chacun servir de cale-porte! Je vais donc vous livrer mon ressenti global sur ces quatre livres.

Review: It is simply impossible to write a detailed analysis like I usually do. It would just be too much. Too many pages, themes, characters, locations. We’re talking about four books as tick as dictionaries! So I will give you a more general opinion.

Avant d’essayer de vous énumérer les thèmes couverts par ces romans, je tiens à préciser qu’une fois que l’on accepte que l’on puisse disparaitre et réapparaitre à 200 ans d’intervalle au travers d’un cercle de pierres, c’est une série que l’on ne lâche pas.

Before trying to enumerate aaaaall the different themes covered by these novels, I have to tell you that once you’ve dealt with, and accepted, the fact that it is possible to disappear and reappear 200 years earlier/later through a circle of ancient stones, it is a page turner.

1526635_10151968619307108_1161877111_n_zps8bd3d532

Les thèmes, en vrac / Themes covered

tome 1 – l’amouuuur (ouais hein!), les légendes écossaises, le triangle amoureux, l’homosexualité, l’histoire d’Ecosse (le soulèvement jacobite et la Bataille de Culloden), la magie, la médecine, les plantes médicinales, la maternité, le syndrome post traumatique, la religion, la place de la femme dans la société, et surtout… le choc des cultures.

Looooove (of course), Scottish legends, love triangle, homosexuality, the history of Scotland (Jacobite revolution and the Battle of Culloden), magic, medicine, medicinal plants, maternity, PTSD, religion, the place of women in society, and above all… cultural shock.

tome 2 – l’acceptation, l’amooour (encore et toujours), la place de la femme dans la société (et ouais!), la relation mère-fille, la médecine, l’occultisme, la France, Versailles, la maternité, le deuil.

Acceptance, looooove (again), the place of women in society (yes, again!), mother-daughter relationship, medicine, occultism, France, Versailles, maternity, grief.

outlander-season-2-poster-jamie-claire

tome 3 – comment vivre sans amour, comment renouer avec un amour perdu, toujours cette histoire de relation mère-fille, l’acceptation de l’autre, les Caraïbes (ambiance Jack Sparrow), la Chine, l’esclavagisme, le vaudou.

how to live without love, how to get back with a long lost love, still this thing about mother-daughter relationship, acceptance again, the West Indies (Jack Sparrow kind of ambiance), China, slavery, voodoo.

tome 4 – vieillir ensemble, le nouveau monde, les amérindiens, relation père-fille (pour changer), la maternité (encore et toujours).

growing old together, the New World, native Americans, father-daughter relationship -for a change!), maternity (still).

https_blueprint-api-production.s3.amazonaws.comuploadscardimage4466569181f278-9407-4a1f-acec-513b52d7e2da

Et à chaque fois, cette grande question: peut-on changer le cours de l’histoire? Jusqu’à présent la réponse a été NON, mais Brianna, la fille de James et Claire, va essayer de prouver le contraire.

Every time, the big question is the same: is it possible to change the past? Until then, the answer was NO, but Jamie and Claire’s daughter Brianna intends to prove everybody wrong.

J’ai aimé le style d’écriture (pour info j’ai lu le text original en anglais). Je l’ai trouvé assez poétique. C’est bien écrit, bien documenté, on apprend plein de choses (ce que j’aime beaucoup dans les romans historiques) et surtout, on vibre avec Claire et Jamie, les deux héros.

I liked the writing (I read the original text in English, not a translation in French). I found it quite poetic. It’s well written, well researched, we learn lots of things (something I appreciate in historical novels), and above all, Claire and Jamie are vibrant heroes.

Outlander-First-Look-outlander-2014-tv-series-37411146-1800-1200

Diana Gabaldon, l’auteur, a dit qu’elle avait écrit le premier tome « pour voir si elle pouvait écrire un roman », sans se prendre la tête et en y mettant ce qui l’intéressait.

Author Diana Gabaldon said she wrote the first volume « to see if she could write a novel », without stress and putting in it whatever she liked.

Et ça se sent, mais dans le bon sens des choses. Elle explore beaucoup de thèmes, ainsi que des modes de narration différents, au fil de ses romans. Elle s’amuse avec ses personnages. Elle émet des hypothèses farfelues (mais peut-être pas tant que cela) à propos de l’existence de Nessie, le monstre du Loch Ness, et pourquoi il n’apparait pas tout le temps, ni sous la même forme.

And it is quite obvious, but in a good way. She goes through a wide variety of themes, explores different types of story telling in each book. She plays with her characters. She makes crazy assumptions about Nessie, the infamous Loch Ness Monster, as to why she doesn’t appear so regularly and why she changes shape and colour (but is it that crazy??).

Il y a pas mal d’érotisme, sans que ça tombe dans le porno hein, mais c’est chaud chaud chaud entre Claire et Jamie – chaud bouillant même. Le mot « téton » revient bien régulièrement dans le texte :p on ne peut pas ne pas le remarquer! D’ailleurs apparement, le mari de Diana Gabaldon lui aurait fait la remarque: « quoi, encore des tétons?? »

There is quite a lot of eroticism, but it kind of stays classy. It doesn’t become porn, if you know what I mean 😉 It’s hot hot hot between Claire and Jamie, super steamy. The word « nipple » appears quite a lot in the books :p impossible not to notice it! Apparently, Diana Gabaldon’s husbdand told her « what, some more nipples »?? »  😉

Outlander 2014

Tout comme ce fut le cas avec La Servante Ecarlate, j’ai vu la série avant de lire les livres. J’avais donc déjà une image mentale des personnages façonnés par la télévision. J’ai appris que Jamie avait un nez un peu long et une large bouche – ce qui n’est pas vraiment le cas de l’acteur qui l’incarne.

Just like I did with The Handmaid’s Tale, I happened to watch the series before reading the books. I thus already had a mental image of the characters’ appearance from the TV show. It was interesting to compare the description Gabaldon made of them with the actual appearance of the actors from the show. For example Jamie is supposed to have a nose slightly to long and a wide mouth, which isn’t really the case of Sam Heughan (he’s still very charming :p ).

J’ai aussi relevé les racourcis pris par la série ainsi que les changements effectués. Je les comprends tout à fait d’un point de vue télévisuel, mais il est certain que les livres ont apporté plus d’épaisseur à ce que je connaissais déjà.

I also compared the storylines of the books and the TV show. Of course the TV show changed a few things here and there. Sometimes because exploring side plots would have taken too long, sometimes because things aren’t as easy to show on TV as to explain with words. I understand why these changes were made. Nevertheless, reading the books gave more depth to a story I already knew.

Outlander Season 2 2016

La série TV est juste super. Visuellement, c’est un plaisir pour les yeux. Que ce soient les acteurs ou les décors, sans parler des costumes (la robe de mariée de Claire, OMG!!! et ses robes parisiennes!). Quant à la musique… j’ai juste adoré.

The TV show is wonderful. Visually, it is such a pleasure to watch…. be it the actors, their costumes or the decors! I am forever in love with Claire’s wedding gown. Not to mention her Parisian wardrobe! Music is also perfect. Love it. I play it at work as background music to help me focus!

Voilà, je pense que vous aurez compris que je suis une fan convaincue! Je fais une petite pause avant de me lancer dans les volumes suivants 😉

That’s all, folks! I think it is clear that I am a die hard fan by now. I am taking a break from Claire and Jamie before I start binge reading the next four books 😉

outlander-characters-with-text


dianagabaldonL’auteure: Diana Gabaldon est une auteure amériaine d’origine mexicaine et anglaise, connue pour sa série de romans Outlander. Née en 1952 en Arizona, elle étudie la zoologie puis enchaine sur une maitrise en biologie marine, pour finir par un doctorat en écologie comportementale.

Elle commence sa carrière au Centre d’études environementales à l’Université d’Arizona. C’est en 1988 qu’elle prend la plume pour « essayer d’écrire un roman, juste pour voir ». Outlander était né. elle futn professeur pendant 12 ans avant de se consacrer à temps plein à l’écriture. Aujourd’hui elle vit avec son mari Doug en Arizona. Ils ont trois enfants adultes.

Diana Gabaldon is an American author of Mexican and English descent, known for her Outlander novel series. Born in 1952 in Arizona, she studies zoology, then got a master in marine biology, to finally get a PhD in behavioural ecology.

She started her career at the Center for environmental studies of the Arizona State University. She started writing in 1988 « to try and learn ». It was the start of Outlander. She was a professor for 12 years before switching to writing full time. Nowadays she lives with her husband Doug in Arizona. They have three adult children together.

Vous pouvez explorer son site (en anglais) pour en apprendre plus sur Diana Gabaldon / Have a look at Diana Gabaldon’s website to learn more.


Produits dérivés: la série bien sur!

By-products: the TV show of course!

Diana Gabaldon a aussi écrit des livres sur des personnages secondaires comme Lord John (un personnage que j’aime beaucoup).

Diana Gabaldon also wrote books about side characters like Lord John Grey (oh how I love John Grey!!).

Pour les fans hardcore, il y a même un magasin en ligne avec des goodies en veux-tu, en voilà!

For die hard fans, there is even an online shop with tons of goodies, from key chain to blankets and shower curtains.

Et je finis avec les chansons de Karliene, une artiste qui a créée des chansons sur le thème de Outlander (mais aussi Games of Thrones, Lord of the Ring, etc…).

Let me finish with Karliene’s songs. She is an artiste who got inspired by Outlander and who created new songs. Just like that. Love her voice. She’s also created songs inspired by Games of Thrones, Lord of the Ring, etc…


Résumé/Story:

Tome 1 – Claire Beauchamp Randal est infirmière durant la Seconde Guerre Mondiale. Lorsque la guerre prend fin, elle retrouve son mari, Franck Randal, qui a travaillé pour les services secrets britaniques. Ils ont été séparés pendant la guerre et cherchent à se retrouver.

Ils partent en seconde lune de miel en Ecosse, où Claire disparait pour se retrouver miraculeusement 200 ans plus tôt au même endroit, une période à laquelle son historien de mari s’intéresse.

Pour échapper au danger, elle va devoir épouser un jeune highlander, James Fraser. Comme il est jeune et fougueux, elle tombe vite sous son charme… mais n’oublie pas son premier mari, Franck, qui l’attend 200 ans plus tard.

Book 1 – Claire Beauchamp Randal is a nurse during WWII. When the war is finally over, she is reunited with her husband, Franck randall, who was affected to secret services. They were separated for years during the wars and are trying to reconnect.

They decide to go on a second honey moon in Scotland, where Claire disappears and reappears at the exact same place, but 200 years earlier… a time she knows about a bit, given the fact that it’s the specialty of her historian of a husband.

To escape danger, she has to get married to a young highlander, Jamie Fraser. Since he’s quite handsome, she falls for him… but doesn’t forget her « future » husband Franck, who is waiting for her 200 years later.

Tome 2 – Claire et sa fille Brianna, née de son union avec Jamie mais qui n’a connu comme père que Franck, reviennent en Ecosse. Claire révèle le secret de sa naissance à sa fille, et se remémore les mois qu’elle a passé à Paris en compagnie de Jamie, à essayer de faire capoter la rebellion jacobite.

Ayant échoué, Jamie se rend à la bataille et renvoie Claire, enceinte, dans son époque.

Book 2 – Claire and her daughter Brianna, born from Jamie but who has never known another father than Franck Randall, come back to Scotland after Franck’s death. Claire reveals her secret to Brianna, and remembers the months she spent in Paris, trying to kill the Jacobite rebellion.

Having failed, and history repeating itself, Jamie has no choice but to fight at the Battle of Culloden, where he expects to be killed. He sends back a pregnant Claire to her own time, 200 years later, to Franck.

Tome 3 – Claire et Jamie évoluent pendant vingt ans, chacun de leur côté, persuadés que plus jamais ils ne se reverront. Claire essaie de trouver un sens à sa vie et devient médecin, la première femme à s’inscrire à l’université de médecine de Boston.

Jamie se cache dans la forêt près de son domaine de Lallybroch, en Ecosse, pendant des années, avant de rendre et de se faire emprisoner. Après la prison, il est embauché comme palfrenier chez un anglais, dont l’une des filles s’éprend de lui. La jeune femme meurt en couches, donnant un bâtard à Jamie.

Claire et Brianna, à l’aide de Roger, un historien écossais, cherchent la trace de Jamie et le retrouvent à Edimbourg, où il est imprimeur. Claire décide d’aller le rejoindre, et c’est le début d’une folle aventure, d’abord sur l’océan Atlantique, puis dans les Caraïbes.

Book 3 – Claire and Jamie live separate life for 20 years, believing they’ll never see each other ever again. Claire tries to find a purpose in life and finds it in becoming a doctor. She’s the first female medicine student at the University of Boston.

Meanwhile, 200 years earlier, Jamie has survived and is hiding in the forest around his estate of Lallybroch. he stays there for seven years, before being captured and jailed. After having done his time in prison, he is hired as a horse care taker in an English estate. One of the family’s daughter falls for Jamie and blackmail him so that he’ll lay with her. She unfortunately dies while giving birth. No one knows that the boy is Jamie’s.

Claire and Brianna, helped by a young  Scottish historian named Roger, try to track Jamie in the past, and finally find him in Edimburgh, where he’s become a printer to cover for his alcohol smuggler business. Claire decides to join him in the past, and it is the beginning of another crazy adventure, first accross the ocean, and then in the West Indies.

Tome 4 – Après que leur bateau se soit à échoué sur les côtes du Nouveau Monde, Claire et Jamie décident de s’y installer et de commencer enfin leur vie à deux. Ils devront affronter la nature hostile, aprivoiser les indigènes, et composer avec certains colons au caractère plutôt difficile.

C’est sans compter sur Brianna, leur fille, restée à l’époque moderne, qui essaie tant bien que mal de trouver trace de leur vie. Lorsqu’elle trouve la preuve que ses parents vont mourir dans un incendie, elle décide de partir les retrouver.

Elle laisse derrière elle Roger, l’historien qui avait aidé Claire à retrouver Jamie, et avec qui elle a développé une relation à distance entre l’Ecosse et les USA où elle vit. Lorsque Roger découvre que Brianna est partie, il décide de la suivre.

Book 4 – Claire and Jamie reach the New World, where they decide to settle down and start living together as a family. They have to find a spot for their new estate, they meet local native Americans, and deal with already established families.

Their daughter Brianna, who stayed in her own time in the 1960s, tries to track her parents in the past. When she finds out that they will die in a fire, she doesn’t hesitate and travels back to the past herself.

She leaves behind Roger, the young Scottish historian, with whom she had started a romance. When Roger figures out that Brianna traveled to the past, he doesn’t hesitate and follows her.


 

Calendrier avril 2018 – April 2018 Calendar

Calendrier avril 2018 – April 2018 Calendar

Pour avril, je voulais, encore une fois, quelque chose de printanier, frais et léger. Finalement j’ai trouvé pas mal de choses, certaines qui se ressemblent, et d’autres un peu différentes.

For April, I wanted once again something springy, fresh and light. I found quite a lot of beautiful wallpaper calendars. Some are quite similar, some have their own identity.

Le fond d’écran qui a remporté la palme est tout en douceur et simplicité. D’autres sont plus peps, ou réflectifs. Je les ai classés ci-dessous par ordre de préférence, mais honnêtement ils ont tous un petit quelque chose de spécial qui fait que je les aime 😉

The wallpaper calendar I selected for my own computer looks cosy and simple. Others have stronger colours. I sorted them according to my own liking, but I can honestly say that they all have a special something that make them stand out. I like them all!

Je vous laisse choisir celui qui vous inspirera parmi ma petite sélection 🙂 Si vous passez la souris sur l’image, le lien apparaîtra pour télécharger le calendrier.

Please pick your favourite in the selction below 🙂 To download, click on the link below the calendar.

Un beau printemps à tous! Happy spring to all!

 

Desktop-Wallpaper-April-2018
http://calendar2018i.com/wp-content/uploads/2018/02/Desktop-Wallpaper-April-2018.jpg
04-aprilcalendar_jess
https://findingmarga.files.wordpress.com/2018/01/04-aprilcalendar_jess.jpg
April-2018-Calendar-Wallpaper
http://calendar2018i.com/wp-content/uploads/2018/03/April-2018-Calendar-Wallpaper.jpg
apr-18-no-winter-lasts-forever-cal-2560x1440
http://files.smashingmagazine.com/wallpapers/apr-18/no-winter-lasts-forever/cal/apr-18-no-winter-lasts-forever-cal-2560×1440.png?_ga=2.193648232.499930671.1522742253-1271621340.1522742253
apr-18-sounds-like-spring-cal-2560x1440
http://files.smashingmagazine.com/wallpapers/apr-18/sounds-like-spring/cal/apr-18-sounds-like-spring-cal-2560×1440.png?_ga=2.193648232.499930671.1522742253-1271621340.1522742253
April-2018-Desktop-Background-Calendar
http://calendar2018i.com/wp-content/uploads/2018/02/April-2018-Desktop-Background-Calendar.png
April-2018-Desktop-Wallpaper-Calendar
http://calendar2018i.com/wp-content/uploads/2018/02/April-2018-Desktop-Wallpaper-Calendar.jpg
April-2018-Desktop-Calendar-Wallpaper
http://calendar2018i.com/wp-content/uploads/2018/02/April-2018-Desktop-Calendar-Wallpaper.jpg
April-2018-Desktop-Images
http://calendar2018i.com/wp-content/uploads/2018/02/April-2018-Desktop-Images.jpg
apr-18-strength-to-face-the-challenges-cal-2560x1440
http://files.smashingmagazine.com/wallpapers/apr-18/strength-to-face-the-challenges/cal/apr-18-strength-to-face-the-challenges-cal-2560×1440.png?_ga=2.148535026.499930671.1522742253-1271621340.1522742253
How fast can you read?

How fast can you read?

This is awesome!! I’m officially a Bookworm, yay! And not even a native English speaker! Made my day 🙂
Cette vidéo vous aide à savoir quelle est votre vitesse de lecture. Je suis officiellement un Rat de Bibliothèque (bookworm), youpi! La vidéo est en anglais seulement. Bon weekend!

Culottées (Brazen), Pénélope Bagieu (Fr-Engl)

Culottées (Brazen), Pénélope Bagieu (Fr-Engl)

 

En cette Journée internationale des droit des femmes, quoi de mieux que de vous présenter Culottées, une BD qui dresse le portrait de femmes qui ont pris le destin en main.

Today is International Day of the rights of women. The comic books were translated in English under the title Brazen: rebel ladies who rocked the world. In English, the stories are publish in one volume, whereas in French there are divided into two books.

Cette BD de l’auteure française Pénélope Bagieu m’a été offerte pour mon anniversaire, et je crois bien que ça a été mon cadeau préféré. Cerise sur le téton, comme les illustrations sont plutôt marrantes et colorées, ma fille de quatre ans a cru que c’était un livre pour elle et veut que je lui lise les histoires. On ne commence jamais assez tôt son éducation féministe 😉

34506937._UY630_SR1200,630_.jpg

It was created by French comic artist Pénélope Bagieu, and I got it for my birthday. It was actually my favourite present! Cherry on the nipple, since the drawings are colourful, they appealed to my four year old daughter, who asks me to read her the stories again and again. It is never too early to start her feminist education 😉

« Culottée » has a double meaning in French: it means « the one wearing the pants (=culotte) », but it also means « daring ». So the book is an ode to daring women who weren’t afraid to wear the pants!

annette


Culottées, c’est, à l’origine, un blog BD hebdomadaire du Monde. Chaque semaine, Pénélope Bagieu dressait le portrait d’une femme (ou d’un groupe de femmes) qui ne s’en est pas laissé conter et qui a fait ce que bon lui semblait… et ce, en dépit des diktats de la société bien pensante de chaque époque.

Originally it was a weekly blog series featured on famous French newspaper Le Monde. Each week, Bagieu would introduce a new strong woman (or a group of strong women) who lived her life the way she wanted, despite social pressure.

brazen-1.jpg

En tout, 30 portraits ont été présentés aux lecteurs du Monde. Ils ont ensuite été regroupés et imprimés en deux tomes. C’est le premier que j’ai reçu, et je pense qu’il me faudrait le deuxième très bientôt.

In total, she drew about 30 women for the readers of Le Monde. These comic strips were then printed into two books. I got the first one for my birthday. Gotta get the second one asap.

Joséphine Baker

Pénélope Bagieu a expliqué que la contrainte temporelle (une BD par semaine) l’avait forcée à aller à l’essentiel. Elle s’est imposée un format de huit planches, et a essayé de faire tenir toute une vie et un combat entre ces huit pages. C’est un challenge de haut niveau, car chaque femme pourrait avoir une biographie de 200 pages, tellement elles sont intéressantes!

Bagieu explained that since she had only one week to complete each biography, she had to make choices and went straight to the main points of each woman’s life. She worked in a format of eight pages, which isn’t much. A real challenge, given the fact that each of these women’s life was so full and interesting that they each deserve a bio of 200 pages!

Lozen

Le point fort de cette BD, c’est donc de nous présenter un large éventail de femmes et leurs combats, en allant à l’essentiel. Bagieu trace les grandes lignes, présente une introduction. Si le lecteur est emballé par l’une ou l’autre de ces histoires vraies, il peut aller fouiller et approfondir le sujet de lui-même.

The main point of the comic book is to introduce women from diverse backgrounds and times, to make us familiar with their struggles and fights. Not to go in depth. If the reader likes one of these real life characters, they can do some research of their own.

Les dessins sont dans le plus pur style Bagieu, un peu « déglingués », colorés, et plutôt simples. Pas de fioritures dans les arrière-plans. La narration est elle aussi « marrante », avec des tournures de phrase plutôt drôles.

Bagieu’s drawing style is recognisible. Nothing fancy, no blablabla in the background, strong colours and bold colours, and lots of humour.

Nzinga 2

Niveau contenu, on nous présente des sportives, exploratrices, gynécologues, guerrières, rebelles, résistantes… et autres femme à barbe ou artistes. J’ai apprécié la diversité des héroïnes présentées. Différentes époques, différentes ethnies. On couvre tous les continents.

We are introduced to warriors, athletes, explorers, gynecologists, rebels, artists and other bearded women. I loved that all these women come from a very diverse background. Many different ethnicities and times are represented. All continents are covered.

Betty Davis.jpg

C’est une BD, ça se lit vite. En une demie-heure, c’était plié. Par contre, comme je le disais plus haut, les illustrations ont tout à fait séduit ma fille de quatre ans, et elle me demande régulièrement l’histoire de la sirène (Anette Kellerman, qui a inventé le maillot de bain moderne pour femmes) et de la femme à barbe. Je suis aussi fan de Tove Jansson, la créatrice des Moomins (si vous ne connaissez pas les Moomins, honte à vous!).

It’s a comic book, you’ll read it fast. I was done in 30 min. If you aren’t at ease with French, it can also be a good way to practice. As I was saying before, my four year old daughter loves the illustrations and asks me to read her stories, especially « the mermaid story » (Annette Kellerman, who invented the modern version of women’s swimming suit) and of the Bearded Woman. I am personally a big fan of Tove Jansson, who created the Moonins.

Tove Jansson 2 (2)


L’auteure: Pénélope Bagieu est née en 1982 à Paris. Elle étudie l’art et lance en 2007 son blog BD Ma Vie est Tout à Fait Fascinante, dans lequel elle se met en scène. C’est ce blog qui lance sa carrière. Ses personnages de Joséphine et Charlotte sont désormais célèbres.

The cartoonist: Pénélope Bagieu was born in 1982 in Paris. She studied art and launched her webcomic blog in 2007, called My Quite Fascinating Life, in which she depicts her daily life. The blog launches her career. She created many characters who are now famous, like Josephine and Charlotte.

Vous pouvez suivre Pénélope sur Twitter / Follow Pénélope on Twitter.

Pénélope Bagieu


Bonus:

Reviews of Brazen in English: The Guardian, AVClub

Je vous laisse avec l’histoire de Clémentine Delait, la fameuse Femme à Barbe.

Below is the story of Clémentine Delait, the famous Bearded Woman.

01-clementinedelait

 

Coeur Vanille (Sweet Honey) – Cathy Cassidy (Fr-Engl)

Coeur Vanille (Sweet Honey) – Cathy Cassidy (Fr-Engl)

coeur vanilleEnfin! J’arrive au bout de cette saga, avec Coeur Vanille, le tome consacré à Honey, l’aînée des soeurs Tanberry. Mais je ne devrais pas me réjouir trop vite, car j’ai ouï dire qu’il y avait des tomes consacrés aux personnages secondaires, comme Shay, l’ex d’Honey et petit ami de Cherry; Judy, la copine danseuse de Summer; ainsi qu’un mystérieux Jake…

Finally, I am reaching the end of the Chocolate Box Girls series! This one is about Honey, the eldest Tanberry sister. But let’s not rejoice too quickly, as I heard that there were spin offs about Shay, Cherry’s boyfriend; about Judy, Summer’s ballerina friend; and about the mysterious Jake…


Rappel des tomes précédents/previously:

Coeur Cerise, consacré à Cherry Costello, raconte comment l’adolescente de 14 ans doit arriver à trouver sa place dans sa nouvelle famille de 4 soeurs. Ce roman traite de la mythomanie chez les jeunes qui ont perdu un parent très tôt.

Cherry Crush follows Cherry Costello. The 14 year old girl must try and find a way to fit in her new family of four sisters. This novel is about inventing a better past and lying to embellish things.

Coeur Guimauve, consacré à Skye Tanberry, une des jumelles de 13 ans, la suit dans sa passion pour l’histoire et les antiquités.

Marshmallow Skye follows Skye Tanberry, one of the 13 year old twin girls. She is passionate about history and vintage clothes. She kind of falls in love with a ghost.

Coeur Mandarine, consacré à Summer Tanberry, la jumelle de Skye, raconte comment l’univers impitoyable de la danse classique peut broyer certaines jeunes filles, et traite de l’anorexie.

Summer’s Dream is about Summer and her dream of becoming a ballerina. It is about anorexia, second chances and plan Bs.

Coeur Coco, consacré à Coco Tanberry, la benjamine, parle de maltraitance animale et de solidarité entre soeurs.

Coco Caramel is about Coco Tanberry, the youngest Tanberry sister. The book is about animal suffering and sister solidarity.


Sweet_Honey_HB-1Résumé: Honey vit dans le Somerset au royaume uni. Elle est l’aînée de quatre soeurs… mais elle n’a jamais digéré le divorce de ses parents, et encore moins le remariage de sa mère avec Paddy, un écossais, qui lui a en plus ramené une nouvelle soeur. Honey est la rebelle de la famille, elle explose, pousse les limites… jusqu’à ce qu’elles soient franchies. Dans ce tome, on suit Honey qui part rejoindre son père en Australie.

Story in short: Honey lives in Sommerset, in the UK. She is the eldest of four sisters… but never came to terms with her parents’ divorce, not to mention her mom’s second mariage with Paddy, a Scottish guy who brought with him his daughter Cherry. Honey is rebellious, pushing limits further and further… until they get crossed. Honey is sent to a special school in Australia, where he father lives.


Avis en bref: Ce livre parle de harcèlement en ligne, un sujet d’actualité s’il en est! J’ai beaucoup aimé être (enfin!) dans la tête de Honey, la comprendre de l’intérieur. J’y ai retrouvé certaines caractéristiques de Sev ado (même si je n’ai jamais massacré mes cheveux). Une bonne lecture, rapide et plutôt bien écrit, qui plaira aux ados -et aux ados attardés, comme moi).

In a nutshell: this book is about online harassment. A very current topic! I liked a lot that I could (finally!) understand what was going on in Honey’s mind. I kind of found a bit of myself when I was going through the teenage years (except I never cut my hair in a fist of rage. Loved my precious hair too much for that :p ). A good read, quick and easy to read. Good writing style as well. Perfect for teens and preteens (and adult teens, like me!).


Bande annonce de la BD éponyme:


Mon avis: On a suivi les déboires de Honey en filigrane, tout au long des quatre tomes précédents dédiés à ses soeurs. Honey, jeune fille modèle, s’est transformée en ado rebelle et en cocotte minute prête à exploser à la moindre contrariété, suite au divorce de ses parents.

Dans les tomes précédents, on a appris qu’elle idolâtrait son père, parti vivre à Londres puis en Australie. On a aussi appris qu’elle repoussait les limites, sortant, buvant, séchant les cours, du haut de ses 15 ans. La goutte d’eau qui fait déborder le vase? Elle soudoie un jeune geek pour pirater le système informatique de l’école afin de se concocter un bulletin scolaire irréprochable… mais le pot aux roses est découvert.

Charlotte, la mère de Honey, ne sait plus quoi faire, et décide d’envoyer sa fille en Australie, chez son père, dans un lycée pour « jeunes qui se cherchent ».

Sydney-Harbour

 

Le livre nous permet enfin de comprendre ce qui se passe dans la tête d’un personnage qui fait la pluie et le beau temps depuis quatre volumes.

Il aborde le thème de l’adolescence rebelle et de la rédemption. Honey a un comportement auto-destructeur parce qu’elle souffre. Couplé aux hormones de l’adolescence, cela nous donne une jeune fille écorchée vive, qui se met en danger.

Coeur Vanille BD (2)On lui offre une deuxième chance en Australie, mais laisser le passé, et ses habitudes destructrices, derrière soi est plus facile à dire qu’à faire. Surtout quand on a blessé d’autres personnes dans cette spirale négative.

C’est ainsi qu’Honey se retrouvera en proie au harcèlement en ligne. Son compte SpiderWeb (comprenez Facebook) est piraté. Des photos de son passé de bad girl sont publiées. Des extraits de son journal intime partagées, et sortis de leur contexte. Honey, qui vouait prendre un nouveau départ en Australie, voit son passé la rattraper, et sa réputation ruinée. Le hackeur ira même jusqu’à harceler ses soeurs au travers de son compte SpiderWeb.

Coeur Vanille BD (1)

Heureusement, pour la première fois depuis quelques années, Honey a aussi réussi à créer de véritables amitiés avec des filles de son lycée et un garçon du voisinage. C’est grâce à eux que Honey arrivera à sortir la tête de l’eau.

Honey grandit lors de son séjour en Australie. Elle ouvre les yeux sur une réalité qui fait mal: son père est un coureur de jupons invétéré et ne s’implique pas du tout dans la vie de ses filles par choix. Il voit ses enfants comme des fardeaux. Plus il est loin, mieux il se porte. Il ne faut pas qu’ils fassent de bruit. Idem pour ses compagnes. Jusqu’alors, Honey idéalisait son père, et faisait porter à sa mère la faute de la rupture entre ses parents.

Le personnage de Ash, le jeune homme sympa qui apprivoise Honey, m’a particulièrement plu, ainsi que ses deux copines du lycée.

C’est aussi un roman dans lequel l’héroïne apprend que nos actes ont des conséquences. Elle en paie les frais, et apprend à reconnaître ses tords.

Une jolie conclusion à cette saga au goût de chocolat, qui explore des thèmes difficiles liés à l’adolescence.

Honey
Honey entre sa mère Charlotte et son beau-père Paddy

L’auteure: Cathy Cassidy est née en 1962 à Coventry, en Angleterre. Elle a toujours aimé écrire et dessiné, et a écrit son premier livre d’images pour son petit frère lorsqu’elle avait huit ans.

The writer: Cathy Cassidy was born in 1962 in Coventry, England. She’s always liked drawing and writing, and she wrote her first book for her younger brother when she was eight years old.

cathy-cassidy chocolate grils series

Cathy Cassidy a commencé sa carrière dans un magazine, puis elle a repris ses études en école d’art. Après avoir été professeur d’art à Coventry pendant quelques années, elle a déménagé avec son petit ami, Liam, en Ecosse, afin de fonder une famille. Elle continuait d’enseigner l’art. Maintenant que ses enfants sont grands, elle vit à Liverpool dans une belle maison victorienne.

Cathy Cassidy started her career in a magazine, then she went back to school to study art. After having been an art teacher in Coventry for a fez years, she moved in with her boyfriend Liam in Scotland, to start a family. She continued to teach art over there. Now that her children are all grown up, she lives in Liverpool in a beautiful Victorian house.

Vous pouvez en apprendre plus sur elle en visitant son site web (en anglais). Have a look at her website here, to learn more about her.


Produits dérivés: Toute la série des Filles aux Chocolat, évidemment! Il y a d’autres tomes consacrés aux jumelles Skye et Summer; Honey, l’ainée; Cherry, la nouvelle demie-soeur; et même aux personnages secondaires comme Shay ou Jody!

Byproducts: the whole series of the Chocolate Box Girls, of course! Other books are about Skye and Summer, the twins; Coco, the youngest; Cherry, the new addition; and even side characters like Shay or Jody.

saga-les-filles-au-chocolat

Il y a aussi une série sur le web, dans laquelle les filles au chocolat se confient face caméra sur leur vie, un peu comme des journaux intimes. C’est en anglais, un peu surjoué parfois, mais très sympa si on veut se plonger dans le monde des filles au chocolat!

There is also a webseries, in which the girls have a vlog. The acting is ok, and it’s quite nice for young fans.

Calendrier mars 2018 – March 2018 calendar

Calendrier mars 2018 – March 2018 calendar

Nouveau mois, nouveau calendrier! Pour mars, la fin de l’hiver et le renouveau printanier, j’avais envie d’un peu de nature 🙂

New month, new calendar! To welcome March, say bye bye to winter and hello to spring, I wanted something related to nature 🙂

Smashing Magazine, ma ressource préférée pour les fonds d’écran calendrier, a un peu changé sa formule: elle propose maintenant un thème aux designers. Du coup je trouve qu’il y a un peu moins de diversité. Le thème de ce mois-ci était « explorer ». J’ai aussi farfouillé la toile à la recherche d’autres options, en anglais ou en français.

Smashing Magazine, my favourite desktop wallpaper ressource, changed its formula. Now monthly wallpaper designers compete on a given theme. As a result, I find that the wallpapers are lacking a bit in dviersity. This month, it was about « exploration ». So I also searched the Internet for more options, in French and in English.

Voici celui qui a remporté mon vote final / Here is the one I finally picked (in French):

ecranordi_fev2018-01-01.jpg

Il est simple et clair, avec beaucoup d’espace pour les icônes du bureau. Le calendrier est bien lisible, et on a la touche printanière avec les petites fleurs romantiques. Parfait!

It is simple and clear, with lots of space for the desktop icons. The calendar is also clearly readible (not always the case!), and the Spring touch is here with the romantic flowers.

Cliquez ici pour le télécharger. Click here to download this wallpaper.

Voici les autres options qui m’ont attiré l’oeil. J’espère qu’elles vous plairont! Il suffit de cliquer sur l’image pour télécharger le fond d’écran.

Below are the other options that caught my eye. I hope you’ll like them as well! Click on the image to download the calendar.

fond-ecran-mars-2560

mar-18-greetings-from-mars-cal-1920x1440.png

mar-18-lets-get-outside-cal-1920x1200.jpg

1920x1080

School Days – K. Ingalls

School Days – K. Ingalls

A very powerful text about gun violence in the US. Just read it. It brought tears to my eyes.
Ce texte parle des armes à feu aux Etats-unis. Un texte d’actualité s’il en est. Un texte de fiction, un texte puissant. Si vous lisez en anglais, vous devez absolument le lire.

Arrowhead Freelance and Publishing

Female-teacher-and-class-with-hands-raised

“If I don’t do it, nobody else will,” she thought to herself as she threw the covers off and rolled out of bed.

The persistent beeping of the alarm on her phone reminded her that she needed to leave in promptly forty-five minutes. Hurriedly, she showered as her husband woke their daughter and got their morning started. As she hopped out, her husband came into the bathroom wiping sleep from his eyes.

“Morning,” he yawned.

“Good morning. How did you sleep?”

“Meh, I think we need new pillows. Ours are turning colors and poking me.”

“Yeah, I think they’re growing things. That’s what I get for buying the cheap ones,” she leaned in for a quick kiss after braiding her hair and throwing on some clothes.

“Why are you in such a hurry this morning?”

“I have students coming in for tutorials and about eighty-nine essays left to read before…

View original post 2 175 mots de plus

bibliothèque de rêve! a dream library!

bibliothèque de rêve! a dream library!

Voici une magnifique bibliothèque, dans laquelle on peut dormir! Oui, dormir!! Il fallait que je partage cela avec vous 😉

This is a wonderful library, and cherry on top… you can spend the night! Just needed to share this with you all!!

https://www.facebook.com/plugins/video.php?href=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2Fbuzzfeedbringme%2Fvideos%2F1975888225779329%2F&show_text=1&width=476

 

 

Coeur Coco (Coco Caramel), Cathy Cassidy (Fr-Engl)

Coeur Coco (Coco Caramel), Cathy Cassidy (Fr-Engl)

Coeur Coco livreCoeur Coco est le 4è tome de la série pour ados Les Filles au Chocolat de l’auteure britanique Cathy Cassidy. Il est consacré à Coco Tanberry, la plus jeune de la fratrie des soeurs Tanberry.

Coco Caramel is the 4th volume of the series The Chocolate Box Girls by British author Cathy Cassidy. We follow the adventures of Coco Tanberry, the youngest of five sisters.


Rappel des tomes précédents/previously:

Coeur Cerise, consacré à Cherry Costello, raconte comment l’adolescente de 14 ans doit arriver à trouver sa place dans sa nouvelle famille de 4 soeurs. Ce roman traite de la mythomanie chez les jeunes qui ont perdu un parent très tôt.

Cherry Crush follows Cherry Costello. The 14 year old girl must try and find a way to fit in her new family of four sisters. This novel is about inventing a better past and lying to embellish things.

Coeur Guimauve, consacré à Skye Tanberry, une des jumelles de 13 ans, la suit dans sa passion pour l’histoire et les antiquités.

Marshmallow Skye follows Skye Tanberry, one of the 13 year old twin girls. She is passionate about history and vintage clothes. She kind of falls in love with a ghost.

Coeur Mandarine, consacré à Summer Tanberry, la jumelle de Skye, raconte comment l’univers impitoyable de la danse classique peut broyer certaines jeunes filles, et traite de l’anorexie.

Summer’s Dream is about Summer and her dream of becoming a ballerina. It is about anorexia, second chances and plan Bs.

Filles au chocolat BD
Skye, Cherry, Coco, Summer, Paddy et Charlotte

En bref: Coco est la benjamine d’une fratrie de quatre soeurs + une demie soeur. A 12 ans, elle est passionnée par la protection de la nature. Lorsque sa ponette favorite se retrouve en danger, Coco n’hésite pas à voler à son secours.

C’est un chouette roman pour adolescente, qui traite de thèmes forts. Une écriture agréable et beaucoup de rebondissements. il faut avoir lu les tomes précédents pour suivre l’histoire.

In a nutshell: Coco is the youngest of four sisters + a step sister. She’s 12 years old and passionate about protecting nature. When her favourite poney is in danger, Coco doesn’t hesitate much and decides to rescue her.

It is a nice novel for preteens, with strong themes. Nice writing and a lot of developments and surprises. You need to read the previous books to follow the story line though.


Voici la bande annonce de la BD éponyme:


Mon avis: Comme les romans précédents, c’est agréable à lire, ça se lit vite, et les thèmes traités sont plutôt sérieux. La cible est la jeune adolescente, ça correspond tout à fait.

Même si certaines choses sont un peu invraisemblables – kidnappage de chevaux? Helloooo?? – les ados ont besoin d’aventure et d’évènements sortant de l’ordinaire pour rêver un peu. Quand on lit Alice Détective avec des yeux d’adulte, ou Fantômette, on se rend bien compte qu’il est impossible que des gamines sauvent la planète. Et pourtant, qu’est-ce qu’elle m’ont fait rêver!

Donc je ne remets pas en cause ce sauvetage de chevaux. Ca correspond à la cible. Moi-même, du haut de mes 12 ans, j’ai écrit une magnifique rédaction sur comment j’avais sauvé une fillette de la noyade. Episode 100% fictif, bien sur!

La structure de l’histoire d’amour suit celle de Tommy et Summer: un garçon qui a tout pour déplaire se révèle être plus que charmant. Sauf que là, Coco étant « trop jeune », refuse de s’engager dans une romance.

Comme dans Coeur Guimauve et Coeur Mandarine, on retrouve le fait que les copines commencent à s’intéresser aux garçons et au maquillage, alors que notre héroïne est à fond dans sa passion. Un décalage se crée entre elle et ses amies au niveau de leurs centres d’intérêt.

Coco BD 3

A travers Coeur Coco, on suit aussi les développements des autres personnages de la famille Tanberry. La fabrique de chocolat mise en place par Paddy, le nouveau mari de la maman des filles, commence à fonctionner. Honey, l’aînée, enchaîne les frasques, mais tire toujours son épingle du jeu. Summer combat son anorexie, mais on marche sur des oeufs en ce qui concerne la nourriture (oui j’ai fait exprès, oeufs/nourriture :p ). Skye est à fond dans son histoire d’amour avec Finn et sa passion pour les costumes anciens.

Le thème principal de ce livre est bien sur la protection de la nature. Coco est une activiste née, prenant part activement à la sauvegarde des espèces menacées en levant des fonds. Elle a un agneau comme animal de compagnie, ne se sépare jamais de son bonnet panda, et prend des cours d’équitation pour mieux comprendre les chevaux.

Mais on explore aussi le fonctionnement de la fratrie et plus particulièrement de la famille recomposée. Les familles recomposées de Stevie et Coco sont diamétralement opposées. Coco a un beau père sympa, alors que Stevie est tombé sur un tyran.

Stevie est l’aîné, il a une jeune soeur qui s’appelle Jasmine. Du haut de ses douze ans, il ment sur son âge pour trouver un petit boulot afin de mettre de l’argent de côté et pouvoir ne plus dépendre de son beau père. Il porte la responsabilité de sa famille ET des animaux qu’il aime sur ses épaules.

Coco BD 2.jpg

Coco est la benjamine. On ne la prend jamais au sérieux car elle est « trop jeune », ce qui fait qu’elle se sent ignorée. Les problèmes de ses soeurs et de ses parents sont toujours plus importants que les siens.

La solidarité entre soeurs est aussi mise en avant: doit-on dénoncer Honey, qui sèche allègrement les cours, sort, fume et boit? Ou le principe de solidarité entre soeurs est-il plus fort que tout?

Coco BD 1


L’auteure: Cathy Cassidy est née en 1962 à Coventry, en Angleterre. Elle a toujours aimé écrire et dessiné, et a écrit son premier livre d’images pour son petit frère lorsqu’elle avait huit ans.

The writer: Cathy Cassidy was born in 1962 in Coventry, England. She’s always liked drawing and writing, and she wrote her first book for her younger brother when she was eight years old.

cathy-cassidy chocolate grils series

Cathy Cassidy a commencé sa carière dans un magazine, puis elle a repris ses études en école d’art. Après avoir été professeur d’art à Coventry pendant quelques années, elle a déménagé avec son petit ami, Liam, en Ecosse, afin de fonder une famille. Elle continuait d’enseigner l’art. Maintenant que ses enfants sont grands, elle vit à Liverpool dans une belle maison victorienne.

Cathy Cassidy started her career in a magazine, then she went back to school to study art. After having been an art teacher in Coventry for a fez years, she moved in with her boyfriend Liam in Scotland, to start a family. She continued to teach art over there. Now that her children are all grown up, she lives in Liverpool in a beautiful Victorian house.

Vous pouvez en apprendre plus sur elle en visitant son site web (en anglais). Have a look at her website here, to learn more about her.


Produits dérivés: Toute la série des Filles aux Chocolat, évidemment! Il y a d’autres tomes consacrés aux jumelles Skye et Summer; Honey, l’ainée; Cherry, la nouvelle demie-soeur; et même aux personnages secondaires comme Shay ou Jody!

Byproducts: the whole series of the Chocolate Box Girls, of course! Other books are about Skye and Summer, the twins; Honey, the eldest; Cherry, the new addition; and even side characters like Shay or Jody.

saga-les-filles-au-chocolat

Il y a aussi une série sur le web, dans laquelle les filles au chocolat se confient face caméra sur leur vie, un peu comme des journaux intimes. C’est en anglais, un peu surjoué parfois, mais très sympa si on veut se plonger dans le monde des filles au chocolat!

There is also a webseries, in which the girls have a vlog. The acting is ok, and it’s quite nice for young fans.


L’histoire: Coco a 12 ans, et c’est la benjamine de sa famille recomposée: elle a trois grandes soeurs naturelles et une « demie soeur », la fille du nouveau mari de sa mère. Coco est une jeune fille passionnée par la nature, l’environnement et les animaux. Elle met toute son énergie dans ce qu’elle entreprend, et est d’un naturel optimiste.

Coco organise donc des ventes de cupcakes dans son collège au profit d’animaux en voie de disparition comme les baleines ou les pandas géants. Elle prend aussi des cours d’équitation, car elle adore les chevaux. Et quand elle sera grande, elle sera vétérinaire. Et jouera du violon.

Coco BD 4
Vente de cupcake au collège, pour lever des fonds pour la protection des pandas géants

La ponette favorite de Coco, un peu caractérielle, va être vendue par son club d’équitation. Coco apprend par Stevie, un mec mystérieux et qui semble la détester, mais qui partage sa passion pour les chevaux, que le nouveau propriétaire est un homme cruel et maltraitant ses animaux.

N’écoutant que son courage, Coco, du haut de ses 12 ans, va enlever Coconut, sa ponette préférée, ainsi qu’une autre jument sur le point de mettre bas, et les cacher dans la campagne environnante. Entre Stevie et Coco, une histoire d’amitié improbable se noue, alors que les deux adolescents prennent soin ensemble des ponettes. La police est avertie et recherche les « mystérieux voleurs de chevaux ».

Coco BD 5
Une rencontre fracassante entre Stevie et Coco

Mais chez Coco, rien ne va: sa grande soeur Honey, l’aînée, enchaîne frasques et bêtises. Lorsque Honey, qui n’a plus mis les pieds à l’école depuis des mois, pirate le système informatique de l’école à l’aide d’Anthony, un geek transi d’amour qu’elle utilise comme bon lui semble, et que le pot aux roses est découvert, c’est la goute d’eau qui fait déborder le vase.

Coco passe inaperçue et se confie à Stevie. Entre sa soeur rebelle, une autre anorexique, et les débuts chaotiques de l’entreprise qu’ont lancé sa mère et son beau-père, personne ne s’occupe de savoir comment elle va.

Lorsque l’homme qui avait acheté Coconut acquiert deux autres chevaux, Coco ne voit pas d’autre issue que d’aller les sauver eux aussi. Mais cette fois-ci, Stevie et elle sont pris sur le fait. Une violente altercation s’en suit, au cour de laquelle Coco réalise que Stevie est le beau-fils du méchant propriétaire de chevaux.

Shay Cherry Coco
Coco (à droite) avec sa demie-soeur Cherry et Shay

Alors qu’il frappe Stevie, la mère et la jeune soeur de ce dernier sortent en trombe de la maison et bondissent dans la voiture, embarquant les deux adolescents. Coco les dirige jusque chez elle, à Tanglewood House, où la mère de Stevie raconte comment son nouveau mari les persécute.

La police est mise au courant. Le beau-père de Stevie est emmené par la police pour son comportement envers sa famille et ses animaux. Les chevaux trouvent refuge au club d’équitation de Coco. Quant à Coconut, qui appartient à la jeune soeur de Stevie, c’est à Coco et sa famille qu’elle est confiée.

Stevie, attiré par Coco et son tempérament farouchement aventurier et optimiste, se heurte à une jeune fille pour qui l’amour n’a pas encore sa place, et qui doit continuer de grandir. Avant de repartir dans le nord du Royaume-uni, dont sa famille est originaire, il promet à Coco qu’il reviendra.


 

2017 et 500 abonnés! 2017 recap, and 500 followers!

2017 et 500 abonnés! 2017 recap, and 500 followers!

(English in blue below)

L’année dernière, je me réjouissais d’atteindre les 200 abonnés. Ce doit être l’effet boule de neige, ma petite bibliothèque a maintenant 500 abonnés sans que je n’ai eu à faire grand chose…

Pour fêter cela, il y a donc un petit concours qui se prépare 😀

Je voudrais aussi remercier celles (et oui, toutes des femmes!) qui ont le plus commenté mon petit blog l’année dernière:

Merci à toutes, c’est grâce à vous que ce petit espace virtuel est vivant!

Et à tous mes autres lecteurs: je vous encourage à aller découvrir les univers des cinq blogueuses ci-dessus! Elles ont toutes un univers riche et unique.

Regardons maintenant un peu du côté de mes articles. Voici le top 3 de mes articles les plus lus en 2017:

Sans surprise, les romans historiques caracolent aux deux premières places. La Fille de Belle, un roman jeunesse, fait une belle remontée sur la 3è marche du podium 🙂


Last year, I was so happy when I reached 200 followers on WordPress! And now, without even much effort, you are more than 500 to follow me! Thank you so much!

I will prepare a little give away to celebrate 🙂

Last year, my top commentators were all women, and all French speaking. I listed their blogs above, if you wish to have a look 🙂 I hope that more and more English speakers will start participating to the discussions we’re having here! I am slowly but surely translating my past articles, and I am now translating (almost) every new article in English before publish it.

My top blog posts in 2017  were:

Again, thanks a ton for following this little blog! I have been unwell at the beginning of 2018, but hopefully I will start publishing a bit more again in the coming months!

 

 

 

Calendrier février 2018 – Feb. 2018 wallpaper calendar

Calendrier février 2018 – Feb. 2018 wallpaper calendar

(English in blue below)

Ayant été malade pendant près d’un mois, c’est avec un retard considérable que je me mets aujourd’hui à la recherche d’un fond d’écran pour le mois de février!

Le mois est déjà bien entamé, mais qu’importe!

Je ne voulais rien de noeud noeud, ni de St Valentin. Je voulais un truc qui évoque le froid (ou pas), la nature… et finalment, mon choix s’est porté sur un fond d’écran minimaliste, évoquant les JO d’hiver en Corée.

Je vous mets en bonus les autres fonds d’écran qui avaient retenu mon attention 🙂

feb-18-olympic-winter-games-cal-2560x1440

I was sick for a few weeks, thus not using my computer at all. This is why I am now looking up wallpapers for Feb., even if it’s almost over! Better late than never 😉

I didn’t want anything related to Valentine’s Day. I wanted something evoking cold and nature.

I finally settled for this simple wallpaper illustrating the 2018 Winter Olympic Games in South Korea.

I am also showing you the other wallpapers that I liked a lot 🙂

Calendrier 2018 Calendar

Calendrier 2018 Calendar

(English in blue below)

Vous connaissez certainement mon obsession pour les calendriers mensuels… Ce que vous ne savez pas encore, c’est qu’il me faut aussi pouvoir appréhender l’année d’un seul coup d’oeil.

Cette année, le vainqueur est ce chouette calendrier à roses rouges de Freepik. Je croyais que c’étaient des coquelicots, mais je me fourvoyais. Les roses sont très bien aussi, notez.

187606-OXXDJ6-849

By now, you must have noticed that I’m a tad obsessed with monthly calendars… You might not know (yet!) that I also need to be able to look at what my year will look like. This year I selected this pretty yearly calendar from Freepik, which features red roses. I thought they were poppies, but I was apparently mistaken. Roses are alright, no problem with me!

Calendrier janvier 2018 – January 2018 wallpaper

Calendrier janvier 2018 – January 2018 wallpaper

(English in blue below)

Pour ce beau mois de janvier, synonyme de nouveau départ, je cherchais quelque chose d’inspirant… et je n’ai rien trouvé. Je suis plutôt déçue. Que ce soit en français ou en anglais, soit les illustrations ne me plaisaient pas, soit il n’y avait pas de calendrier intégré à l’image. Dur, dur!

J’ai fini par trouver mon bonheur avec cette jolie chouette 🙂

J’en ai déniché deux autres qui sont sympas aussi, et que je vous partage si jamais ils vous parlaient plus que Madame la Chouette. Il suiffit de cliquer sur les images pour accéder à l’oeuvre originale.

24529464187_a6b2e73efa_b.jpg

For January, I was looking for an inspiring quote but I found nothing that I liked! In French or in English, there was always something that didn’t appeal to me among the numerous desktop wallpapers that I found. And those I liked didn’t have a calendar!

I finally found this beautiful owl! I’m so happy! I also found two other calendars that I liked almost as much. You just have to click on the images to view the original artworks.

CALENDRIER-JANVIER18

wp2332105-january-2018-calendar-wallpapers

Emma, ou comment Cendrillon s’en est sortie toute seule

Emma, ou comment Cendrillon s’en est sortie toute seule

Il était une fois une petite fille qui s’appelait Emma.

Emma avait un papa, qui voyageait beaucoup pour son travail, et une maman, qui s’occupait d’elle. Emma adorait ses parents, et ses parents l’adoraient aussi. Ils étaient très heureux, tous les trois.

Cependant, la maman d’Emma avait la santé fragile, et un beau jour de mai, alors qu’Emma avait seulement neuf ans, elle rendit son dernier souffle dans les bras de sa fille et de son mari.

Emma grandit, et devint une jeune fille débrouillarde et très indépendante. Son père travaillait beaucoup, et Emma était seule à la maison la plupart du temps. Ils avaient pourtant réussi à trouver un équilibre, entre l’école pour Emma et le travail pour son père.

Mais alors qu’Emma avait 21 ans et poursuivait ses études à l’université, son père perdit son emploi. Ce fut un choc pour Emma et son père, qui durent réduire leur train de vie et apprendre à dépenser le moins possible. Pour pallier à ce manque à gagner, Emma pris un petit boulot en plus de ses études. Elle devint femme de ménage.

Elle travaillait au petit matin dans les bureaux, et arrivait souvent en cours échevelée et avec quelques traces de saleté sur sa figure ou ses vêtements. Quelques élèves de sa promotion se moquèrent d’elle et l’appelèrent « Cendrillon », en référence au conte.

Cela n’affectait pas trop Emma, qui avait un groupe d’amies très soudé. Ces dernières se moquaient gentiment de ce surnom, et lui faisaient tout simplement remarquer qu’elle avait une trace de saleté sur la joue, en lui passant un mouchoir.

Le père d’Emma, lui, avait aussi pris un petit boulot en attendant des jours meilleurs, et père et fille se soutenaient dans ce moment difficile.

Après les partiels du mois de juin, une grande fête fut organisée pour célébrer la fin de l’année scolaire, dans la boite la plus branchée de la ville. Tout le monde en parlait, et bien sur Emma rêvait d’y aller, elle aussi.

Seulement, à part un jean et quelques t-shirts passe-partout, Emma n’avait pas grand-chose à se mettre. Elle avait vendu toutes ses robes et tenues habillées lorsque son père avait perdu son emploi, afin d’aider à renflouer les caisses du ménage. Elle n’avait gardé qu’un tailleur, en vue de potentiels entretiens d’embauche, et une paire de talons noirs, qui allaient avec tout.

Elle appela donc en catastrophe Clara, sa meilleure amie, lui expliquant qu’elle n’avait rien à se mettre, et lui demandant si elle pouvait la dépanner d’une tenue de soirée.

Clara l’invita illico presto à faire son choix dans sa garde robe. Les deux jeunes femmes passèrent leur début de soirée à essayer diverses tenues et à se maquiller. Emma choisit une robe turquoise, qui faisait ressortir son teint mat et ses yeux verts, tandis que Clara opta pour une robe rouge sang. Clara, qui avait une maîtrise impressionnante du fer à friser, transforma la chevelure brune et lisse d’Emma en un chignon élaboré dont s’échappaient quelques boucles.

Une fois prêtes, les filles sautèrent dans la voiture du père de Clara, qui avait donné à sa fille l’autorisation de conduire son bolide pour l’occasion. Emma pris son sac à dos et le rangea dans le coffre de la voiture. Elle commençait le travail à trois heures du matin, elle s’y rendrait donc directement après la fête. Son sac contenait la tenue avec laquelle elle était arrivée chez Clara : son jean et son t-shirt, ainsi qu’une paire de baskets.

Les filles arrivèrent à la fête aux alentours de minuit, au volant de la voiture du père de Clara, ce qui impressionna pas mal de leurs camarades d’amphi. Peu de gens reconnurent Emma, car son apparence était aux antipodes de son allure de tous les jours.

Emma et Clara avaient décidé de passer du bon temps. Elles fendirent la foule et se déchaînèrent sur la piste de danse. Après quelques chansons, épuisées, elles se dirigèrent vers le bar pour se rafraîchir et s’hydrater.

C’est là qu’Emma entama la discussion avec James, un étudiant Erasmus qui venait d’Ecosse. Les deux jeunes gens rirent de bon cœur, dansèrent un peu ensemble, et burent quelques verres. Ils passèrent la soirée à discuter de choses et d’autres, notamment politique.

A 2h50, Emma se rendit compte avec effroi qu’elle allait être en retard au travail, et, s’excusant, partit précipitamment. Elle récupéra son sac dans le coffre de la voiture de Clara, se changea sur la banquette arrière, laissant la robe de son amie dans la voiture et fourrant ses talons dans son sac, et partit en courant.

James, qui était sorti pour essayer de lui dire au revoir et prendre son numéro, ne vit qu’une jeune femme en jean qui partait en courant. Mais dans sa précipitation, Emma avait mal fermé son sac, et l’une de ses chaussures en était tombée.

James reconnu la chaussure et la garda comme on garde un trésor. Il ne savait d’Emma que deux choses : son prénom, et qu’elle était intéressante. Ah, et qu’elle fréquentait la même université que lui, mais comme il rentrait en Ecosse à la fin du mois de juillet. Il se demandait s’il la reverrait jamais.

Emma, quant à elle, ne se rendit compte qu’elle avait perdu une chaussure que lorsqu’elle défi son sac en arrivant chez elle après le travail, vers sept heures du matin. Elle jura, car elle n’avait qu’une seule paire de talons.

Mais elle retourna à son quotidien avec son énergie et sa bonne humeur habituelle. Comme c’était les vacances scolaires, elle décida de prendre un deuxième job, de jour cette fois, pour gagner plus d’argent et mettre du beurre dans les épinards. Et peut-être s’acheter une nouvelle paire de talons.

C’est ainsi qu’elle devint serveuse dans un café. Elle assurait le service en journée, se couchait tôt, et se levait à 3h du matin pour faire les ménages dans les bureaux. Emma travaillait tellement qu’elle n’avait plus de temps ni d’énergie pour quoi que ce soit.

Elle pensait de temps en temps à James, qui lui avait bien plu. Surtout parce qu’il ne lui avait pas fait de rentre-dedans, mais qu’il s’était montré courtois, et qu’il prêtait attention à ce qu’elle disait. Plutôt rare, quand on rencontre les gens en boite.

Mi juillet, une bonne nouvelle arriva : le père d’Emma avait enfin trouvé un nouvel emploi. Emma abandonna donc les ménages, mais continua de travailler en tant que serveuse. Elle avait appris la valeur de l’argent pendant cette année difficile, et voulait être financièrement indépendante, malgré le fait que son père ait à nouveau des revenus confortables.

Ne travaillant plus de nuit, Emma se remit à voir ses amis. Lorsque Clara lui parla de la soirée d’adieu des Erasmus, Emma pensa à James. Ce serait tellement bien, de le revoir une dernière fois ! Ils avaient vraiment des atomes crochus !

Cette soirée là était beaucoup plus détendue que la fête de fin d’année. Il s’agissait d’un barbecue. Emma, Clara et leurs amies arrivèrent avec un pack de bière et des brochettes. Emma portait son jean, un débardeur bleu qui disait « Aloha », et des tongs. Ses cheveux étaient tirés en une simple queue de cheval, et elle ne portait pas de maquillage. Son allure était bien éloignée de celle qu’elle avait à la fête de fin d’année, et pourtant James la reconnu tout de suite.

Lorsque Emma vint lui dire bonjour, il rougit violemment. Il l’éloigna un peu du groupe, pour lui parler en tête à tête. James bafouilla, s’emmêla les pinceaux en français, mais finit par lui dire ce qu’il avait sur le cœur :

« Tu sais, tu m’as vraiment plu. J’ai beaucoup pensé à toi, et je ne savais pas comment te retrouver. Personne ne savait qui tu étais.

Emma éclata de rire.

– Personne, vraiment ? Pourtant tout le monde me connaît ! Ils m’appellent même « cendrillon », des fois, parce que je faisais des ménages pour financer mes études. Je crois juste qu’ils n’ont pas l’habitude de me voir sur mon trente-et-un !

– Peut-être, répondit James. Moi je te trouve aussi bien en tongs qu’en talons ! D’ailleurs, euh… j’ai une confession à te faire. J’espère que tu ne vas pas me prendre pour un pervers… lui dit James

Emma le regarda en levant un sourcil.

– Voilà, hum…. Quand tu es partie, l’autre soir, j’ai voulu te rattraper pour te demander ton numéro, parce que, hum… bon, tu me plais, voilà, avoua James, gêné. Donc je suis sorti de la boite, et je t’ai cherchée, mais je ne t’ai pas trouvée. Par contre, j’ai trouvé une chaussure, et je suis pratiquement certain que c’est l’une des tiennes… donc, euh… et bien, je l’ai gardée. Voilà. Comme un enfant garde un caillou trouvé sur la plage, moi j’ai gardé une chaussure trouvée sur le parking d’une boîte.

– Tu l’as avec toi, cette chaussure ? demanda Emma, amusée.

– Non, je ne suis pas tordu à ce point ! Elle est chez moi. Cachée. Tu te rends compte du scandale, si quelqu’un trouvait une chaussure à talon dans ma chambre, à la cité U ! Par contre, euh… comment dire… j’ai une photo.

– Je peux voir ? demanda Emma, inquisitrice.

James sorti son téléphone portable de la poche de son short, et fit défiler les photos jusqu’à celle de la fameuse chaussure.

– C’est vrai que c’est assez tordu, de garder une chaussure comme ça, pouffa Emma.

James rougit à nouveau.

– Je crois que je t’ai assez fait marcher, c’est bien ma chaussure, et j’étais furieuse de l’avoir perdue ! »

James et Emma éclatèrent de rire de concert. Clara, qui observait son amie du coin de l’œil, vit les deux jeunes gens se regarder amoureusement. Pendant la soirée, James chanta quelques chansons au coin du feu, accompagné d’une guitare. Plus tard, d’autres prirent le relais. Emma prit sa main. Il l’embrassa à la lueur rougeoyante du feu de camp, dans lequel crépitaient les chamallows enfilés sur des brochettes.

James partait le lendemain pour l’Ecosse. Les deux jeunes gens se séparèrent en se promettant de tout faire pour que leur histoire puisse continuer. Pendant un an, James vint en France voir Emma régulièrement. Emma et son père furent invités en Ecosse pour Noël.

Après un an, Emma et James furent tous les deux diplômés, et James vint s’installer en France avec Emma. La cohabitation ne fut pas de tout repos au début, mais ils étaient amoureux et voulaient que ça marche. Ils firent donc des compromis, discutèrent, se chamaillèrent et se réconcilièrent – souvent sur l’oreiller.

James s’installa à son compte en tant que traducteur, et Emma trouva un poste en tant que journaliste dans un journal local.

Et ils vécurent heureux, jusqu’à la fin des temps !


Voici donc ma version moderne de Cendrillon! C’est une improvisation que j’ai ensuite couchée sur le papier. Rien de bien transcendant, mais cela m’a amusée! J’espère que mon histoire vous aura plu 🙂

J’attends vos retours et critiques constructives avec impatience!

Le jour où j’ai revisité « Cendrillon » – The day I rewrote « Cinderella »

Le jour où j’ai revisité « Cendrillon » – The day I rewrote « Cinderella »

(English in blue below)

Tout a commencé le jour où ma fille a reçu un petit livre Disney qui, en 5 doubles pages cartonnées, racontait l’histoire de Cendrillon. Alors Cendrillon, elle est bien gentille, mais j’ai quelques objections à ce conte intemporel:

  • Cendrillon n’a pas de prénom, juste un surnom
  • Cendrillon essaie d’aller au bal mais lorsque ses soeur détruisent sa robe, c’est sa marraine la fée qui la sauve
  • Cendrillon tombe amoureuse du Prince, et vice-versa, sans échanger une parole
  • Cendrillon est délicate
  • Cendrillon est soumise

Bref, Cendrillon c’est exactement le contraire du message que je veux faire passer à ma fille de quatre ans. J’ai donc improvisé pour faire en sorte que la magie soit bannie, mais que la force de caractère soit présente dans cette histoire.

Je suis donc en train de coucher sur le papier ma version moderne de Cendrillon. Ce n’est pas très long, et demain, ce sera en ligne!

Cendrillon-disney-princess-10442732-400-300

It all began when my almost 4 yo daughter got a Disney booklet about Cinderella. Cinderella’s nice, all right, my there are a number of issues with her story that are bothering me:

  • Cinderella doesn’t have a real name, just a nickname
  • Cinderella tries very hard to go to the bal, but despite her best efforts, she cannot go until magic rescues her
  • Cinderella and the Pricne fall in love without even saying anything to each other
  • Cinderella is delicate and submissive

In a nutshell, all of this goes in the exact opposite direction to the way I try to raise my daughter. So I improvised and made Cinderella a self-made young woman. in my story, there is no magic, but lots of ingeniosity and talking.

I am currently writting my own modern version of Cinderella. The French version is ready, and you’ll have to wait a little more for its English translation – but it will come!