livres

Marie – Malek Halter

Vous vous souvenez peut-être de mon engouement pour Sarah, du même auteur. Lorsque j’ai trouvé Marie dans la boite à livres de mon quartier, j’ai donc sauté de joie. La figure de Marie dans le christianisme m’a toujours attirée (je précise que j’ai grandi dans une famille athée).

Maybe you’ll remember how much I love Sarah, by the same author. So when I found Marie in my neighbourhood book box, I was thrilled. I always thoight that the character of Marie in Christianity was fascinating (I grew up in an aitheist family).

Résumé – Synopsis

Meryiem, une jeune fille qui n’a pas la langue dans sa poche et qui utilise bien sa cervelle, doit un jour cacher Barabas, un jeune bandit qui défie l’autorité des romains (un genre de Robin des Bois de l’antiquité). Un jour, son père a des ennuis après avoir défendu un vieille veuve contre les percepteurs des impots, et il est envoyé à la croix. Marie fait alors appel à Barabas, car il lui doit sa vie.

Meryiem, a clever girl, has to unexpectedly hide Barabas, a teenage thief who defies to authority of the Roman empire (a kind of Robin Hood of the time). One day, Meryem’s father gets into trouble after defending a widow against the tax collectors, and is sent to prison to be put up on a cross. Meryem calls on Barabas to help her save her father, because Barabas owes her his life.

Les juifs sont divisés sur la question de l’autorité romaine: certains disent qu’il faut l’endurer et que le Messie viendra les sauver; d’autres, comme Barabas, disent qu’il faut se révolter.

The Jews are divided about the Roman authority: some say it needs to be endured and that the Messiah will come and deliver them; some say it needs to be challenged, like Barabas.

Marie va grandir et apprendre beaucoup auprès de maitres à penser. Elle en viendra à sa propre conclusion: puisque la rebellion se fait dans le sang et que le peuple n’arrive pas à avoir gain de cause, alors il faut que le Messie naisse illico presto… et elle va s’en charger!

Meryem will grow up and learn a lot with her time’s best philosophers. She will reach her own conclusion: since rebellion is always met with a blood bath, and the people always lose, they need their Messiah to be born asap… and she’s up for the task!

Maria Magdalena, compagne de Marie

Mon avis – Review

Ce livre m’a un peu déçue. J’ai aimé Marie au début, mais sur la fin je trouve qu’elle fait un peu n’importe quoi. Je n’ai pas aimé son évolution du tout. Je pense que ça tient aussi au fait que ce soit un personnage mystique, car forcément à un moment il faut qu’elle devienne un peu illuminée (au sens positif comme au sens négatif du terme) pour accomplir sa destinée de Mère de Dieu.

I was a bit disappointed by the book. I liked Marie at the beginning, but towards the end I feel that her actions are irrational. I didn’t like her evolution at all. Might very much be because she’s a mystical figure, because at a certain point is is bound to become « enlightened » (in a positive and negative way) to accomplish her destinity as « mother of God ».

J’ai aussi été déçue par le mystère entourant la conception de Jésus. On sait juste qu’elle disparait – mais pour quoi faire? A-t-elle tapé la causette à l’archange Gabriel ou pas? A-t-elle fait crac crac crac avec Joseph? Barabas? Le mystère reste mystérieux et rien ne nous est donné comme indice. Il y a bien l’histoire de l’enfant qui meurt et dont elle converse avec le fantôme, qu’elle appelle son « petit mari »… c’est ça? C’est pas ça? je suis confuse :p

I was also disappointed regarding the mystery of Jesus’ conception. All we know is that she disappears at night – but to do what? Did she ever talk to Archangel Gabriel? Did she have sex with Jospeh? Barabas? The mystery remains a mystery and we got nothing to work it out. There’s also the kid who dies and with whom ghost she converses everyday, calling him her « little husband »… is that it? Maybe? Maybe not? I’m just confused.

Gabriel

Par contre j’ai aimé l’épilogue (qui est lui aussi un peu mystérieux: cette Maria polonaise est-elle réelle? Je pense bien que cet Evangile de Marie est une invention de l’auteur, mais il a l’art et la manière de brouiller les pistes). L’épilogue, donc, nous propose une version réaliste de l’épisode dans lequel Jesus quitte guillerettement son tombeau, et ça m’a bien plu.

But I really enjoyed the epilog (which is also a bit mysterious in itself: is this Polish Maria a real person? I think this « Evangile of Marie » is invented by the author, but he got me so cionfused, making it seems like a real testimony). The epilog is a realistic version of when Jesus is supposed to have been ressucitated and walked happily out of his own tumb.

En tout et pour tout, ce fut une lecture agréable, avec des thèmes et des personnages que j’ai aimé. Comme je l’ai dit, il n’y a que Marie qui m’a un peu échappée sur la fin. L’humanité des principaux personnages ainsi que des personnages secondaires m’ont beaucoup plu. J’aime le fait qu’ils soient ancrés dans la réalité.

All in all, it was a pleasant read, with enjoyable themes and characters. As I said, only Marie herself was a bit unrelatabke towards the end. I particularly enjoyed the humanity of the main characters as well as secondary characters. I liked the fact that they are very real.

Et j’ai aussi beaucoup appris, moi qui n’y connait rien en Christianisme.

Last but not least, I also learnt a lot, as a person who knows very little about Christianity.

L’auteur – The Author

French writer Marek Alter poses in his studio on July 5, 2011 in Paris. AFP PHOTO / FRED DUFOUR

Marek Halter est né en Pologne en 1936. Lors de la Seconde Guerre Mondiale, il s’échappe de justesse du ghetto de Varsovie avec ses parents. Après avoir passé quelques temps en Russie et en Ouzbékistan, la famille émigre à Paris en 1950. Marek Halter y étudie le mime sous la direction du célèbre Mime Marceau, et se lance dans une carrière de peintre qui l’amène à exposer à l’international. En 1967, il fonde le Comité International pour un Accord de Paix Négocié au Proche Orient, et joua un rôle crucial lors de la première rencontre officielle entre Palestiniens et Israéliens.

Dans les années 1970, Marek Halter se tourne vers l’écriture. Il publie d’abord Le Fou et les Rois, qui reçut le Prix Aujourd’hui en 1976. Il est aussi l’auteur de plusieurs roman historiques, qui ont reçu un accueil favorable du la scène internationale, dont Le MessieLes Mystères de JérusalemLe Livre d’Abraham (qui a remporté le Prix du Livre Inter), et Sarah, premier tome de La Bible au Féminin, ainsi que Lilah, le dernier tome de cette trilogie.

Marek Halter was born in Poland in 1936. During World War II, he and his parents narrowly escaped from the Warsaw ghetto. After a time in Russia and Uzbekistan, they emigrated to France in 1950. There Halter studied pantomime with Marcel Marceau and embarked on a career as a painter that led to several international exhibitions. In 1967, he founded the International Committee for a Negotiated Peace Agreement in the Near East and played a crucial role in the organization of the first official meetings between Palestinians and Israelis.

In the 1970s, Marek Halter turned to writing. He first published The Madman and the Kings, which was awarded the Prix Aujourd’hui in 1976. He is also the author of several internationally acclaimed, bestselling historical novels, including The MessiahThe Mysteries of JerusalemThe Book of Abraham, which won the Prix du Livre Inter, and Sarah, the first of the Canaan trilogy, and Lilah, the concluding one.

Produits dérivés – Byproducts

Halter s’est intéressé aux personnages féminins de la Bible. Vous pouvez retrouver mon avis sur son livre consacré à Sarah, la femme d’Abraham, ici.

Halter wrote about many women of the Bible. Have a look at my review of Sarah, Abraham’s wife.

Je n’ai pas enregistré la source de cette photo, qui n’est pas de moi. Si vous en connaissez l’auteur, faites moi signe et j’ajouterai avec plaisir un lien.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s