Chick Lit/littérature féminine, Contemporain/Contemporary, Cuisine/Cooking, fantastique, livres, Roman/Novel, Romance, USA

Amour et Autres Enchantements (Garden Spells)

Voici le premier livre que j’ai lu après m’être défaite de mon obsession pour les dramas. Il me fallait quelque chose de léger pour redémarrer. J’avais pêché ce livre dans une boîte à livres car la couverture était sympa, et ça faisait longtemps que je n’avais pas lu de romance. Du moins, ça me semblait être une romance 😉

This is the first book I read after stiopping binge watching Asian drama. i needed something light to start reading again. I picked this book from a book box of the neighboorhood because I liked the cover art, and it had been a while since I’d read a love story.

La jaquette nous montre une jeune femme plutôt sexy (en minijupe) sous un pommier. Y’a un petit relent d’Eve dans tout ça. Je n’avais même pas lu le synopsis!

The cover shows a rather sexy young woman (wearing a mini skirt) under an apple tree. There’s a bit of Eve’s temptation vibe going on there. I had not even read the synopsis at the back!

Résumé – Synopsis

Les Waverley sont une famille de « sorcières » de la petite ville de Bascom, dans le sud des Etats-Unis. Claire et Sydney, les deux soeurs Waverley, ne pourraient être plus différentes. Ayant toutes deux souffert de l’abandon de leur mère lorsqu’elle étaient jeunes, elles ont trouvé des manières différentes de soigner leur blessure: Claire s’intègre parfaitement au tissus social de Bascom, tandis que Sydney se rebelle et quitte la ville.

The Waverley are a family of « witches » from Bascom, a town in the south of the US. Claire and Sydney, the Waverley sisters, couldn’t be more different. Having both suffered from their mom’s behaviour as children, they coped in different ways: Claire tries to integrate Bascom’s society at all costs, while Sydney rebels and leaves town.

Parvenues à l’âge adulte, les deux soeurs se retrouveront et découvriront des secrets de familles qui apporteront un nouvel éclairage sur leur passé. Elles auront aussi la chance d’avoir droit à l’amour.

Once they’ve become adults, the sisters meet again and discover family secrets that will help them deal with the past.. and they might even find love.

Mon avis – Review

Globallement, j’ai passé un très bon moment avec ce livre. Il a ses défauts, mais il a su me tenir en haleine jusqu’à la fin (même si c’était un peu cousu de fil blanc), et son univers unique m’a charmée. Big up aussi pour la diversité, avec un personnage gay qui fait partie du paysage.

In general, I enjoyed reading this book. It isn’t perfect, but it was a page turner even if we kind of know how things will turn out. Its unique universe was properly charming, and I liked that the author made an effort to include a bit of diversity with a gay character (even though he’s the only one and I’d love to see more racial and LGBT diversity).

Avant d’aller plus en détail, sachez que ce livre m’a beaucoup fait pensé à Charmed ainsi qu’au film Les Ensorceleuses, avec Sandra Bullock et Nicole Kidman. Ici aussi, on a à faire à une fratrie de sorcières qui appréhendent la vie de manière très différentes, et qui vont devoir cohabiter dans une maison de caractère… ce qui mènera à leur réconciliation. On n’est donc pas sur quelque chose de novateur en soi.

Before I go further, I must tell you that the book strongly reminded me of Charmed as well as Practical Magic with Sandra Bullock and Nicole Kidman. Here as well, we have witches sisters who have a different outlook on life in general and who will have to live together again and learn to love each other and themselves… all of this in a house with lots of character. Nothing new under the sun, then.

L’histoire en elle-même ne casse pas des briques. On s’attend plus ou moins au dénouement, il y a un peu de suspens ici et là, le passé à affronter, la réconciliation et l’amour à la clé. Les personnages principaux sont Claire et Sydney, deux soeurs trentenaires; Bay, la fille de Sydney; et Evanelle, leur vieille cousine.

As said above, the story in itself isn’t the book’s strongest point, as it’s been seen before and we can more or less guess how things will turn out. There is a bit of suspense here and there, the past to confront, healing, and love. The main characters are, Claire and Sydney, two sisters in their early 30’s; Bay, Sysdney’s 5yo daughter; and Evanelle, their old cousin.

L’atout principal de ce livre, c’est son univers unique.

The book’s strongest point is its unique universe.

La maison et le jardin des Waverley sont, pour moi, les personnages principaux de ce livre. La maison est de style Queen Anne, entourée d’un jardin luxuriant dans lequel poussent des herbes et des fleurs « magiques », et au centre duquel trône un pommier qui révèle le futur.

The house and the garden are the main characters, if you ask me. The Queen Anne House, picturesque and stylish, is surrounded by a luxurious garden in which magical herbs and flowers grow, and in its center grow an apple tree which tells the future.

La maison de caractère, avec sa tourelle dans laquelle habitait ma grand-mère, et qui abrite aujourd’hui la chambre de Claire, représente le « nid » que les filles ont soit quitté, soit se sont approprié. C’est leur identité même, en tant que Waverley, que la maison incarne.

The house, with its turrets previously inhabited by the girls’ grandmother, and now occupied by Claire, is their « nest ». The girls either left it or made it theirs. It is their identity, as Waverleys, that the house represents.

Le jardin est immense. Il est rempli de simples ainsi que de fleurs aux vertus nombreuses et variées. Chaque plante a une fonction dans ce jardin. Même les fleurs que Claire a planté lors de ses insomnies. Elle n’ont peut-être pas de pouvoir « magiques », mais elles ont le « pouvoir » de l’appaiser lors des nuits de pleine lune.

The garden is huge. It is full of medicinal plants as well as flowers bearing hidden meanings. Each plant has a role in this garden. Even the flowers that Claire plants during her nights of insomnia. They might bear any magical power, but they have the power of making her less stressed during full moon nights.

Faisant le lien entre la maison et le jardin, la cuisine est l’antre de la grand-mère des filles, puis plus tard de Claire. C’est là que son cuisinées herbes et fleurs, pour être ensuite livrées au grand public lors de diners et autres fêtes.

Linking the house and the garden is the kitchen, which was were the girls’ grand mother used to prepare her plants. Afterwards, Claire took in the footsteps of her gran, cooking and baking herbs and flowers and selling them as a caterer during events and dinners.

Tout cet aspect du roman, sur les fleurs comestibles, leurs signification, leur pouvoirs, les herbes aromatiques, m’a énormément plu. Cela parle à mon côté mère nature, et je suis en train de me renseigner sur les fleurs comestibles à fond pour pouvoir les intégrer à mon jardin sur balcon, et plus tard à ma cuisine.

This aspect of the novel, about edible flowers and the powers and hidden meanings of plants, really fascinated me. It speaks to my hippie side and I am currently trying to figure out where I can find edible flowers to grow on my little balcony garden, and eventually use them in my kitchen.

Les personnages sont un peu stéréotypés: on a des jeunes femmes qui essaient de survivre à un traumatisme d’enfance de manières différentes, le beau gosse de service qui tombe fou amoureux au premier regard, l’ami d’enfance qui voudrait être plus qu’un ami, la nympho de service (elle m’a bien fait rire celle là!), le manipulateur qui tabasse sa femme, un homme qui n’a jamais pris de décision par lui-même, et la ville qui juge cette famille atypique parce que c’est ce que font les gens dans les petites villes de campagne. Ca n’empêche que je les ai bien aimé, aussi stéréotypés qu’ils soient. Certains personnages auraient gagnés à être un peu plus développés (Tyler et Henry).

Characters in this book are slightly stereopical: two young women trying to overcome a childhood trauma in radically different ways, the hot guy next door who falls head over heels for the witch, the childhood friend who’d like to be more than a friend, the nymphomaniac (her character was so stereotypical that I actually enjoyed it a lot), the manipulative husband who beats his wife, the guy who never made a decision ever by himself, and of course, the very judgy twonspeople. But as stereotyical as they were, I liked them all a lot. Some characters could have been developped a bit more, gained a bit more depth, like Henry and Tyler.

Les personnages qui trouvent (plus de) grâce à mes yeux sont Bay, la fille de Sydney; et Evanelle, la vieille cousine un peu fofolle qui aime bien mater le cul des jeunnes hommes qui courrent le matin.

The ones that I liked most were Bay, Sydney’s 5 yo daughter, and Evanelle, the girl’s old cousin, who likes to admire joggers butts when she takes her daily walk :p

Les dons des femmes Waverley s’expriment de manières différentes: pour Claire et sa grand-mère, c’était au travers des plantes et fleurs qu’elles cuisinent. Ce lien met d’ailleurs Sydney sur la touche, puisque jusque très tard dans sa vie, elle pense qu’elle n’a pas de don. C’est juste que le sien s’exprime d’une manière différente: par la coiffure. Elle sait « lire » les gens juste en regardant leurs cheveux, et va donner à tous ceux qui passent sur sa route LA coupe qui leur convient réellement.

The Waverley girls all have a gift, but it manifests itself in different ways: for Claire and her grand mother, it was through plants. This link puts Sydney on the side, so much that for almost all her life, she’s believed that she didn’t have « the gift ». Indeed, hers is different: it is cutting hair and understanding a person’s character through their type of hair and hairstyle. Her gift is to be able to find out the best haircut for anyone.

Le chainon manquant, c’est Lorelei, la mère de Claire et Sydney. On ne sait pas comment son don s’exprimait.

We don’t know what was Lorelei’s gift. Lorelei was the girl’s mother, and very little is said about her.

Le don de Bay, une petite fille de 5 ans, c’est de savoir où vont les choses et les gens. Lorsque Claire rencontre Tyler et qu’elle se défend de l’apprécier, Bay dira simplement « sa place est dans cette maison ». Voili voilou, simple et efficace. C’est aussi pratique car elle sait exactement où se rangent les affaires, ou où les trouver.

Bay’s gift is to know where things and people belong. When Claire meets Tyler, Bay tells her that « Tyler belongs in this house ». Quite clear :p It’s a very useful gift, as whe knows exactly where to find stuff and where to put things by.

Evanelle, la vieille cousine éloignée et veuve, a un don un peu spécial: elle est soudainement prise de l’envie de donner quelque chose à quelqu’un. Une chose qui va lui servir dans le futur. C’est juste qu’elle ne sait pas à quoi va servir ce qu’elle donne aux gens, ce qui donne lieu à des situations assez cocasses.

Evanelle, the crazy old widowed cousin, has a very special gift: she feels the urge to gift stuff to people. Something that will be useful in the future. It’s just that she doesn’t know why she has to give that specific item to that specific person, which is sometimes quite comical.

En parlant de cela, l’humour est bien présent dans ce livre, ce qui ne gâche pas le plaisir. Je me suis bien bidonnée!!

Speaking of which, humour is a big part of the novel, which helps. I laughed a lot!!

J’ai aussi apprécié qu’il y ait un personnage gay dans le livre, et que l’accent ne soit pas mis sur le fait qu’il soit gay. Il fait partie intrisèque du tissus social de la ville, et personne ne s’émeut qu’il aime les hommes. J’avoue cependant n’avoir pas trop compris son utilité quant à l’intrigue. Sa relation d’amitié avec Evanelle est certes sympa, c’est cool de suivre l’évolution de ce personnage qui ne savait pas prendre de décision par lui-même et qui, donc, « grandit », mais il n’apporte rien aux soeurs Waverley. C’est une intrigue parallèle.

I also appreciated that there is a gay character in the novel, and that what’s highlighted isn’t the fact that he’s gay, but his journey as a person. He’s an integral part of the town society, no one bats an eyelid about the fact that he prefers men. However, I didn’t really understand his role in the plot. His friendship with Evanelle is indeed nice and refreshing, it’s cool to follow his evolution as a person who grows, but he is of absolutely no use to the plot of the Waverley girls. It’s a parallel plot.

Last but not least, le pommier farceur qui révèle l’avenir est vraiment super. Il envoie ses pommes à ceux qui doivent voir leur avenir, soit-il merveilleux ou effrayant. Il essaie d’ailleurs d’empêcher Lorelei de croquer l’un de ses fruits, sachant très bien quel serait l’avenir sombre de cette jeune fille presque parfaite (bonne notes, etc…).

Last but not least, the cheeky apple tree which tells the future is just THE BEST. He sends ‘telling the future apples » to people who must see their future, be it marvellous or scary. For people who must not see their future, like Lorelei, he tries and makes sure that they can’t get his apples.

J’ai aussi apprécié le fait que le livre traite du sujet des femmes battues et des pervers narcissiques, des manipulateurs. Sydney s’en sort, et c’est vraiment super. Là aussi il y a un peu de stéréotypes, mais c’est un sujet grave qui mérite qu’on s’y intéresse.

I also appreciate that the book deals with a much darker topic: beatted women and manipulative men. Sydney finds her way out from this nightmare, which is a very positive thing. here as well, stereotypes are legion, but it is indeed an important topic and I liked that it was part of the book.

C’est donc un livre à l’univers charmant, avec une intrigue assez prévisible, pas mal d’humour, avec de la diversité, traitant de sujets assez lourds sans verser dans le mélodrame. L’intrigue se passe en été, mais pour moi ce fut une lecture d’hiver parfaite, sans prise de tête, et que j’ai vraiment appréciée pour ce qu’elle est.

In a nutshell: it is a nice book with a charming and enchanting world, with a predictable yet full of suspense plot, lots of humour, diversity, dealing with heavy topics without delving in too much. The plot is set in summer, but for me it was indeed a perfect winter read: light, warm, and I liked it for being as it is.

L’auteure – Writer

Sarah Addison Allen est née en 1971 et a grandit à Ashville, en Caroline du Nordn aux Etats-Unis. Elle est diplomée en littérature. Son premier roman, Garden Spells (Amours et autres enchantements) est publié en 2007 et connait un grand succès. Elle publie par la suite trois autres romans, jusqu’en 2011, date à laquelle elle doit faire face à un cancer du sein. Elle reprend la plume en 2014. Vous pouvez en apprendre plus sur cette auteure en cliquant sur son site (en anglais).

Sarah Addison Allen was born in 1971. She was raised in Ashville, North Carolina, USA. She majored in literature. Her first novel, Garden Spells, was published in 2007 and was a success. She then publishes three other novels until 2011, when she was diagnosed with breast cancer. After her remission, she starts writing again in 2014. Learn more about this author on her website.

Produits dérivés – By products

First Frost est la suite de Amour et autres enchantements. Dix ans plus tard, on suit les aventures des soeurs Waverley et surtout de Bay, devenue adolescente.

First Frost is a sequel to Garden Spells. Ten years later, the Waverley sisters have grown, and so has Bay, who is now a teenager.

Pour aller plus loin – Go further

Ce site, fait par une fan, explore l’univers du livre.

This website, designed by a fan.

Recettes du livre: cliquez ici (en anglais)

Recipes from the book: click here

Vinaigre à la fleur de ciboulette / Chive blossom Vinegar

Salade de bleuet / Bachelor’s button salad

Grillardises à la fraise / Strawberry pop tarts

Guide des fleurs comestibles de Garden Spells / Guide to edible flowers from Garden Spells

1 réflexion au sujet de “Amour et Autres Enchantements (Garden Spells)”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s